Mercredi, 14 Novembre, 2018

Twitter va renseigner des Américains sur la propagande russe

Un autre exemple de message attribué à l’Internet Research Agency Un autre exemple de message attribué à l’Internet Research Agency
Manon Joubert | 23 Janvier, 2018, 01:41

Les comptes liés à l'IRA ont publié 175.993 tweets entre le 1er septembre et le 15 novembre 2016, dont 8,4% étaient liés aux élections, selon Twitter. A l'instar de Facebook et de Google, Twitter a été sommé par des parlementaires de rendre transparente son enquête sur les suspicions d'ingérence russe autour de l'élection américaine. Pour le moment, 3 814 comptes ont été supprimés, dont 1 062 sont soupçonnés d'être en lien avec l'Internet Research Agency (IRA), agence de propagande numérique affiliée au Kremlin.

"Nous avons identifié et suspendu un certain nombre de comptes potentiellement liés à une opération de propagande menée depuis la Russie", souligne le réseau social.

D'après Twitter, les personnes situées aux États-Unis et qui ont interagi d'une façon ou d'une autre avec ces comptes pendant la période considérée (en s'y abonnant, en aimant l'un de leurs messages ou en en rediffusant un) sont contactées par le réseau social afin de les informer de ce qui se passe.

Twitter a également déclaré avoir trouvé 13.512 comptes automatisés liés à la Russie connus sous le nom de bots - des logiciels qui se présentent comme de vrais utilisateurs - en plus des plus des 36.000 comptes précédemment détectés.

" Toute activité de ce genre représente un défi pour les sociétés démocratiques partout dans le monde, et nous sommes déterminés à continuer de travailler sur cette importante question ", commente l'entreprise, qui entend investir davantage dans ses capacités d'apprentissage automatique pour " détecter et atténuer l'effet sur les usagers des activités de faux comptes coordonnés et automatisés ".