Mercredi, 19 Septembre, 2018

Nasser Al-Attiyah attaque fort dès la première étape du Dakar

Dakar 2018- La première étape pour Nassel Al Attiyah en auto et Sam Sunderland en moto Nasser Al-Attiyah attaque fort dès la première étape du Dakar
Mickael LaFromboise | 09 Janvier, 2018, 02:38

Al-Attiyah a devancé le Néerlandais Bernhard ten Brinke (Toyota) de 25 secondes et l'Autrichien Nicolas Fuchs (Borgward) de 34 secondes.

Vainqueur la veille le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota), de l'écurie Overdrive de Jean-Michel Martin, a du se contenter de la 8e place perdant 14:51 sur Despres qui l'a emporté devant son compatriote et coéquipier Stéphane Peterhansel, victorieux l'an dernier, de 48 secondes. La troisième étape du Dakar avait lieu ce lundi et les pilotes ont encore traversé les dunes du Pérou, un terrain que l'Alsacien connaît mal. Il s'est donc montré prudent: il a même choisi de descendre de sa Peugeot 3008 DKR Maxi, pour vérifier le versant d'une dune. Zéro frein!, a lancé le pilote français. Ce sont les deux seuls Belges en autos. "Chez les motos, le Français Adrien Van Beveren (sur Yamaha) prend la 2e place à 33" de l'Emirati Sunderland (KTM).

La 40e édition du rallye raid a accueilli 523 concurrents au départ installés dans 337 véhicules dont 190 motos ou quads, 105 autos et 42 camions. Dimanche la spéciale sera presque neuf fois plus longue (267 km). Il en restera près de 8.000 autres ensuite à parcourir jusqu'à Cordoba, en Argentine, où le Dakar arrivera le 20 janvier.