Mercredi, 17 Janvier, 2018

La nuit de la Saint-Sylvestre sous haute protection policière

Tim Douet  police Tim Douet police
Manon Joubert | 02 Janvier, 2018, 15:14

"Pour assurer la sécurisation du 31 décembre, ce sont 56.000 policiers, 36.000 gendarmes, 7.000 militaires de l'opération "Sentinelle " et 39.800 sapeurs-pompiers, sapeurs-sauveteurs et démineurs, soit un total de 139.400 effectifs des forces de sécurité, qui seront mobilisés sur l'ensemble du territoire", indique le ministère. Ils seront appuyés par près de 200 militaires de l'opération Sentinelle et 80 policiers municipaux. Un important dispositif est déployé sur l'ensemble du territoire au soir des festivités du 31 décembre, en particulier sur les lieux de rassemblement et dans les infrastructures de transports publics. Un dispositif spécial sera en place durant la nuit de la Saint-Sylvestre.

"La célébration du nouvel an s'inscrit dans un contexte de menace terroriste toujours élevée, insiste-t-on Place Beauvau".

Concilier la sécurité des Français mais aussi des touristes et le bon déroulement de ce moment festif " constitue une priorité absolue " du ministre de l'intérieur, Gérard Collomb, selon le communiqué.

Le préfet de la Moselle s'alarme d'une enquête récente qui révèle " que nombre de nos concitoyens se préparent à faire la fête sans pour autant gérer le retour à domicile en voiture ".

Enfin, afin d'éviter tout risque de mouvement de foule ou de signalement pouvant conduire à une mobilisation non nécessaire de forces de l'ordre, le préfet de Meurthe-et-Moselle a également pris, le 27 novembre 2017, un arrêté interdisant sur tout le département la vente, l'utilisation, le port et le transport des pétards du 20 décembre 2017 au 3 janvier 2018.

Restrictions de circulation sur les Champs-Élysées. Pour la zone gendarmerie, 200 agents seront disséminés sur le territoire rhodanien, avec notamment de nombreux contrôles d'alcoolémie prévus sur les routes et des patrouilles. "La circulation des personnes sera réglementée et des palpations de sécurité, des inspections visuelles, des fouilles de bagages et de véhicules pourront être réalisées".