Samedi, 20 Octobre, 2018

La Nouvelle-Zélande célèbre son passage en 2018

Sydney en Australie a été la première mégapole à basculer dans la nouvelle année Sydney en Australie a été la première mégapole à basculer dans la nouvelle année. David Gray REUTERS
Manon Joubert | 02 Janvier, 2018, 15:15

À Auckland, la plus grande zone urbaine du pays, un feu d'artifice a été tiré depuis la tour Sky, qui culmine à 220 mètres.

Puis, décalage horaire oblige, Sydney a été la première mégapole d'envergure à être entrée dans 2018.

Celui-ci incluait cette année une cascade arc-en-ciel d'engins pyrotechniques tirés depuis le fameux Harbour Bridge, et ce pour célébrer la légalisation en décembre du mariage gay après une consultation nationale qui avait montré un large soutien de la population à cette réforme.

La fête devait suivre ensuite l'avancée de la dernière nuit de 2017 en Asie, en Afrique et en Europe, puis en Amérique.

Tokyo, des habitants déguisés en renards s'apprêtent à faire la parade du nouvel
Tokyo, des habitants déguisés en renards s'apprêtent à faire la parade du nouvel

Face au risque d'attentat, notamment à la menace d'attaques à la voiture bélier comme celles commises à Nice (France) ou Barcelone (Espagne), la sécurité sera au coeur de toutes les préoccupations. Près de 1,5 million de personnes se sont rendues sur les bords de son emblématique baie pour assister au traditionnel feu d'artifice. Bien que la capitale britannique ait été la cible de quatre attentats en 2017, Scotland Yard a indiqué avoir mobilisé moins de policiers que l'an dernier.

Les principaux boulevards et places de Moscou ont été décorés pour saluer 2018 et un feu d'artifice illuminera 36 bâtiments de la capitale russe.

2017 n'est déjà qu'un souvenir pour eux.

Les autorités turques ont d'ailleurs interdit par mesure de sécurité les rassemblements sur l'emblématique place Taksim d'Istanbul et dans d'autres quartiers animés. Deux millions de personnes sont attendues dimanche dans le célèbre quartier, par une température inhabituelle de -10°C. A minuit, Times Square a célébré l'arrivée de 2018 au son de la chanson "New York, New York" chantée par Frank Sinatra. Plus au sud, au Brésil, c'est sur la plage de Copacabana que la mairie espère un public record de trois millions de personnes, la plupart habillées tout en blanc, comme le veut la tradition.