Jeudi, 26 Avril, 2018

"Je hais cette époque (...) je quitterai ce monde sans regrets" — Alain Delon

Alain Delon : Confidences Alain Delon : « La vie ne m'apporte plus grand-chose»
Max Fresnel | 13 Janvier, 2018, 01:15

Des déclarations cinglantes pour l'icône du cinéma français qui précise: "Il y a ces êtres que je hais".

Le dernier long métrage avec Alain Delon remonte à 2008 avec "Astérix aux jeux olympiques" de Frédéric Forestier et Thomas Langmann, dans le rôle tout en autodérision de Jules César. Dévasté par la mort récente de plusieurs de ses amis - on pense à Robert Hirsh et Mireille Darc - l'acteur ne semble aujourd'hui être plus que l'ombre de lui-même. Mais de son côté, Alain Delon a beaucoup de mal à accepter son époque. Alain Delon parle peu mais sa parole n'est jamais marquée par la langue de bois. Il n'y a plus de respect, plus de parole donnée. Dans un numéro spécial de Paris Match consacré à ses 60 ans de carrière, la star confie à son intervieweuse, Valérie Trierweiler: "La vie ne m'apporte plus grand-chose". J'ai tout connu, tout vu. Il n'y a que l'argent qui compte.

Alain Delon, 82 ans, a ajouté qu'il voudrait "remonter sur les planches une dernière fois" avant de tirer définitivement un trait sur sa carrière et qu'il devait tourner un "dernier film", où il doit partager l'affiche avec Juliette Binoche.

À l'instar de Gérard Depardieu ou Jean-Paul Belmondo, Alain Delon est l'un des acteurs les plus mythiques de l'hexagone. "Moi, je n'ai rien fait, j'ai arrêté l'école à 14 ans et j'ai fait l'armée. Et je peux dire, sans fausse modestie, que j'ai réussi ce métier". "Ça s'appelle le destin" finit par conclure l'éternel sex-symbol qui s'est livré à coeur ouvert, lors de cette interview pleine de nostalgie.