Jeudi, 18 Janvier, 2018

Ivre, le fils de Benjamin Netanyahu dérape

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu durant une conférence de presse pendant un réunion des ambassadeurs de l'OTAN en Israël au King David Hotel à Jérusalem le 9 janvier 2018. (Crédit: Hadas Parushl  Flash90 Ivre, le fils de Benjamin Netanyahu dérape
Manon Joubert | 11 Janvier, 2018, 00:27

Yaïr Netanyahou, le fils du Premier ministre israélien, est au coeur de l'actualité: une vidéo le montrant évoquer un possible cas de corruption à la sortie d'un club de strip-tease a été publiée.

Au moment de la prise de son, le fils du PM aurait eu une prise de bec avec le fils de Kobi Maïmon, le richissime homme d'affaires en question. C'est ce qu'est en train de découvrir la famille Netanyahu qui se voit embourbée dans un scandale politique depuis qu'un enregistrement audio datant de 2015 a été découvert lundi 8 janvier 2017. Yaïr Netanyahu aurait alors lancé à son ami: "Mec, tu me dois bien ça. Mon père vous a décroché un contrat de 20 milliards de dollars et tu peux pas m'avancer 400 shekels?" Yaïr Netanyahu fait à l'évidence référence à un important accord pour l'exploitation des champs gaziers découverts en Méditerranée au large d'Israël. Or le père d'Ori Maïmon n'est autre qu'un des principaux actionnaires d'Isramco, l'une des compagnies israéliennes exploitant ces gisements.

Le Premier ministre avait annoncé en août 2015 un accord entre le gouvernement et un consortium israélo-américain pour accélérer la production, ralentie par les résistances à l'établissement d'un monopole qui profiterait aux compagnies aux dépens des consommateurs.

Les adversaires du Premier ministre se sont emparés de l'enregistrement, dont l'authenticité n'est contestée par personne, pour attaquer à nouveau les avantages consentis à Yaïr Netanyahu -comme une garde rapprochée jusque dans ses virées en boîtes de nuit- et pour jeter la suspicion sur un accord gazier déjà très controversé. Le parti de gauche Meretz a réclamé des investigations. Dans l'une des enquêtes le visant, M. Netanyahu est soupçonné d'avoir reçu, illégalement, des cadeaux de telles personnalités, dont l'Australien James Packer et un producteur à Hollywood, Arnon Milchan. A travers un communiqué le fils a présenté ses excuses assurant qu'il a fait cette plaisanterie sous l'effet de l'alcool. Quant à ses déclarations sur l'accord gazier, "il s'agissait d'une blague, n'importe qui doué d'un peu de bon sens s'en rend tout de suite compte", a-t-il dit dans un communiqué diffusé par les médias. Le site néo-nazi Daily Stormer en avait fait un article, intitulé: "Le fils de Netanyahou partage une image géniale accusant les juifs de vouloir renverser son père".