Jeudi, 19 Juillet, 2018

Immatriculations en baisse de 0,51% en décembre en France — Voitures

Immatriculations en baisse de 0,51% en décembre en France — Voitures Immatriculations en baisse de 0,51% en décembre en France — Voitures
Napoleon Lievremont | 02 Janvier, 2018, 14:49

Mais c'est PSA qui se taille la part du lion, avec une hausse de 10,31 % sur l'année et un pic à 15,57 % en décembre 2017.

Autre tendance remarquable de l'année, les Français ont continué à se détourner du diesel, devenu minoritaire en 2017: cette technologie a représenté en 2017 47,29 % des ventes de voitures neuves, contre 52,1 % en 2016 et 57,2 % en 2015. Les ventes des voitures particulières neuves ont grimpé de 4,7 % l'an dernier, pour atteindre 2,11 millions d'unités, selon les données provisoires publiées lundi 1 janvier par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

En 2018, le marché automobile français devrait connaître une nouvelle année de croissance, mais à un rythme moins rapide. Si les chiffres sont légèrement à la baisse par rapport à décembre 2016 (-0,5%), le nombre de jours ouvrés, inférieurs en 2017, est certainement en cause. C'est la première fois depuis l'an 2000 que le diesel passe sous les 50 %.

Après les scandales à répétition qui ont frappé les constructeurs automobiles, à commencer par l'Allemand Volkswagen, accusé d'avoir truqué ses moteurs, le diesel est très critiqué pour ses piètres performances environnementales, notamment les émissions d'oxydes d'azote (NOx).

Immatriculations en baisse de 0,51% en décembre en France — Voitures
Immatriculations en baisse de 0,51% en décembre en France — Voitures

Le marché français a maintenant clairement retrouvé son niveau naturel de deux millions de voitures neuves par an, qu'il connaissait encore juste avant la crise de 2009 (2,05 millions d'unités en 2008). Renault a lui vu ses ventes s'effriter de 4 % en décembre, freiné par la marque au losange (-7,7 %) alors que les ventes de Dacia, elles, ont bondi de plus de 12 %. En outre, l'absorption d'Opel par PSA contribue également à renforcer ses positions.

Champion de l'hybride, le japonais Toyota en est le principal bénéficiaire.

En cumulé sur les douze mois de 2017, les groupes français ont dans l'ensemble progressé d'environ 7%, là où les marques étrangères ont grappillé un peu plus de 2%.