Mercredi, 19 Septembre, 2018

Chaussures : Spartoo s'engage à reprendre tous les employés d'André

Les entrepôts du site de vente en ligne Spartoo en Isère Les entrepôts du site de vente en ligne Spartoo en Isère
Napoleon Lievremont | 10 Janvier, 2018, 00:19

L'enseigne de chaussures André, marque historique du groupe en restructuration Vivarte, a été rachetée par le site français de vente en ligne Spartoo, selon des informations des Échos confirmées par Europe 1 mardi matin. Il hériterait d'un coup, avec le rachat d'André, de plus d'une centaine de magasins et près de 800 salariés. Selon Christophe Martin, délégué CGT et secrétaire du CCE d'André cité par l'AFP, Spartoo "reprend l'effectif total de la société André mais pendant combien de temps, c'est ça le souci, on n'a pas d'engagement". Le site de vente en ligne s'engagerait aussi à conserver 750 postes.

Patrick Puy, le PDG de Vivarte, avait indiqué qu'il dévoilerait les noms des repreneurs d'André et de Naf Naf cette semaine.

Cette annonce a été faite aux organisations syndicales lors d'un comité central d'entreprise André dans la matinée.

Spartoo a ouvert son premier magasin physique en 2015 et en compte une douzaine.

En grande difficulté, Vivarte a déjà cédé de nombreuses marques comme la marque de prêt-à-porter Kookai ou de chaussures Pataugas pour se recentrer sur son enseigne La Halle et les marques Minelli, San Marina, Cosmoparis, Caroll et Chevignon.

Fondé en 2006 à Grenoble par Boris Saragaglia, qui en est toujours le PDG, Spartoo était jusqu'il y peu uniquement présent sur Internet.