Понедельник, 11 Декабря, 2017

Vive condamnation du traitement "inhumain" des migrants en Libye — Sommet UA-UE

Sommet UA-UE : les petits plats dans les grands Vive condamnation du traitement "inhumain" des migrants en Libye — Sommet UA-UE
Manon Joubert | 03 Декабря, 2017, 00:32

"Comme nous l'avons fait avec le plan d'investissement européen, nous avons développé un plan d'investissement externe pour l'Afrique susceptible de mobiliser 44 milliards d'euros au profit de l'Afrique d'ici 2020", a indiqué M. Juncker à l'ouverture du 5eme Sommet Union africaine-Union européenne, dont les travaux ont débuté cet après-midi à Abidjan. Toutes les fois que des rencontres internationales sont organisées en Europe, aux États-Unis ou dans bien d'autres États, des altermondialistes et autres associations qui ne partagent forcément pas les idées qui y sont défendues s'organisent pour faire entendre leurs avis contraires.

'Il fut d'usage pendant trop longtemps que les Européens ont fait la leçon aux Africains.

Il a affiché sa préférence pour la création 'd'une véritable alliance entre les deux continents afin de relever les défis ensemble et de saisir les occasions ensemble'.

Le texte final énumère ainsi "l'investissement dans les personnes, l'éducation, la science, la technologie et le développement des compétences", "le renforcement de la résilience politique, de la paix, de la sécurité et de la gouvernance", "la mobilisation des investissements pour la transformation structurelle de l'Afrique" et "la migration et la mobilité".

Par Idéalisoa ANDRINIELA, membre de JFDD, dans le cadre de l'Initiative Jeunesse de lutte contre les changements climatiques.

Le président Juncker a ajouté que le partenariat Afrique-Europe est un partenariat d'égal à égal, car les deux continents ont la même dignité.

Face à la presse, le président de la Commission de l'Union africaine Moussa Faki Mahamat s'est prononcé sur la qualité des relations entre les deux continents.

Ils ont également appelé les chefs d'Etat et de gouvernement et les institutions africaines et européennes à accroître leur soutien en faveur d'une participation en temps opportun, transparente et inclusive de la société civile à tous les niveaux du processus décisionnel, de la mise en œuvre, du suivi et de l'évaluation de la JAES.

Le regard change sur l'Afrique, il lui appartient de renforcer ce respect. "Notre Sommet doit être le point de départ d'une action résolue visant à trouver une solution à cette tragédie et aux sources d'angoisse de notre jeunesse".

En outre, la première édition du Forum des gouvernements locaux UA-UE (27 novembre) s'est tenue autour du thème de la refondation des relations Afrique-Europe pour un développement humain durable à partir des territoires.