Mercredi, 15 Août, 2018

Une pétition contre un téléfilm sur l'attentat du Bataclan

Bataclan 4 Autres événements Le 28/11/2017 à 13h51 Ce soir-là: un téléfilm sur l'attentat du Bataclan en tournage pour France 2
Max Fresnel | 29 Décembre, 2017, 00:51

Le téléfilm, intitulé Ce soir-là, racontera une histoire d'amour née le soir du drame, avec Sandrine Bonnaire dans le rôle principal.

La chaine ne semble pas prête à changer d'avis, continue l'article de la radio: " Fanny Rondeau, directrice de la fiction de France 2, assurait sur RTL le 29 novembre dernier vouloir éviter toute forme de voyeurisme.

Face à cette annonce, elle confie ensuite: "Ce projet nous blesse, nous heurte, nous choque... L'art peut certes avoir une fonction réparatrice et consolatrice, mais de grâce, n'osez pas, ici, nous parler de projet artistique", peut-on lire en préambule de la pétition initiée par Claire Peltier qui a perdu son compagnon dans l'attentat du Bataclan. L'annonce par France Télévisions d'un projet de téléfilm sur l'attaque du Bataclan a en tout cas provoqué une levée de boucliers de la part de proches des victimes. " Ce soir-là est une grande histoire d'amour impossible, mais aussi celle d'une renaissance, sur fond de Paris, ville romantique par excellence, mais aussi aujourd'hui ville blessée ", résumait ainsi la chaîne fin novembre. Un projet que les familles des victimes du Bataclan ont du mal à accepter. On ne veut pas passer pour des censeurs, on estime que ce n'est pas notre rôle, en tant qu'association de victimes, de dire si tel ou tel projet est bien ou pas.

"Pour vivre notre deuil, nous avons besoin de silence, de pudeur, de dignité, de respect... et non d'une fiction romanesque destinée à réveiller votre audimat", explique-t-elle dans la pétition. "Le scénario présenté? Une romance amoureuse entre deux personnes qui naît au cours de cette terrible nuit du 13 au 14 novembre alors qu'elles cachent des blessés".

Le téléfilm de France 2 intitulée " Ce soir là " n'est encore qu'en tournage mais il fait déjà polémique. Karan, d'origine afghane, marié à 16 ans à une jeune fille qu'il ne connaissait pas, a fui son pays 30 ans plus tôt avec sa famille, croyant échapper pour toujours aux Talibans... Aucune date de diffusion n'a été annoncée pour le moment.