Mardi, 17 Juillet, 2018

Netanyahu rejette par avance le vote à l'ONU, "maison des mensonges" — Jérusalem

L'Onu n'est qu'une «maison des mensonges», selon Netanyahu Jérusalem : Le Sénégal dit non à Trump !
Manon Joubert | 22 Décembre, 2017, 00:36

Benjamin Netanyahu cité par ses services, avant que l'Assemblée générale de l'ONU ne se prononce sur une résolution condamnant la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël. Les amis de la Palestine peuvent brandir le vote de 128 pays ayant apporté leur appui à leur cause comme un trophée de guerre et les Israéliens de répliquer par les 35 abstentions.

Ce vote a été, pour le moins, peu apprécié par l'ambassadrice américaine à l'ONU, qui n'a même pas pris la peine de voiler ses menaces."Les Etats-Unis se souviendront de cette journée qui les a vus cloués au pilori devant l'Assemblée générale pour le seul fait d'exercer notre droit de pays souverain", a tonné Nikki Haley avant le vote. "Ce vote est une victoire pour la Palestine", a lancé un porte-parole de Mahmoud Abbas. Le vote n'étant pas contraignant, l'administration américaine a fait savoir qu'elle ne changerait pas d'avis. Sur les 193 pays membres des Nations unies, 128 ont voté en faveur d'une résolution condamnant la décision annoncée le 6 décembre par Donald Trump sur Jérusalem, à rebours de la position américaine traditionnelle et du consensus de la communauté internationale.Efficaces pressionsNeuf pays (Etats-Unis, Israël, Guatemala, Honduras, Togo, Micronésie, Nauru, Palaos et îles Marshall) ont voté contre ce texte qui répond à une initiative des Palestiniens. Jérusalem capitale d'Israël: Donald Trump a-t-il franchi une ligne rouge au Moyen-Orient?