Понедельник, 11 Декабря, 2017

Naples reste à quai, Liverpool s'envole — Ligue des Champions

Prochain article						 Article précédent					
	Pin	 Un match nul permettrait Liverpool à accéder aux 8èmes. AFP							Whatsapp			Twitter			Facebook			Commentaires 0 Prochain article Article précédent Pin Un match nul permettrait Liverpool à accéder aux 8èmes. AFP Whatsapp Twitter Facebook Commentaires 0
Mickael LaFromboise | 07 Декабря, 2017, 00:27

Les rencontres qui viennent de se terminer ont donc livré leur verdict et permettent de définir de manière officielle les seize qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Les Reds seront accompagnés du FC Séville, accroché à Maribor (1-1). Naby Keïta venait tout juste de répondre (87eme) à l'ouverture du score d'Alvaro Negredo sur penalty (10eme).

Derrière Besiktas, qui avait déjà sécurisé sa première place précédemment, le FC Porto a pris le deuxième billet en surclassant Monaco 5-2, sur doublé d'Aboubakar et des buts de Brahimi, Alex Telles et Soares, contre des réductions du score de Glik sur penalty et Falcao sorti du banc pour les champions de France, privés de printemps européen. Peut-être les Sévillans avaient-ils l'esprit déjà tourné vers Madrid où ils affronteront le Real dimanche en Liga. En effet, les coéquipiers de l'international Sénégalais devront obligatoirement battre Feyenoord (4ème - 0 point) au Pays-Bas et espérer une défaite du Shakhtar Donetsk (2ème - 9 points) face à Manchester City de Leroy Sané (1ère - 15 points).

Naples de son côté, malgré son but dès la 2e minute signé Zielinski, s'est fait renverser 2-1 par Feyenoord, qui quittait ainsi la scène européenne en marquant ses premiers points. Le RB Leipzig, battu par Besiktas (1-2), finit 3e du groupe G et jouera la Ligue Europa. Enfin, le Real Madrid a dû cravacher pour venir à bout de Dortmund (3-2) avec un nouveau record pour Ronaldo à la clé.

Tottenham et le Real Madrid avaient figé dans cet ordre les deux premières places, si bien que l'enjeu se situait à l'étage inférieur, dans une inattendue lutte à distance entre Dortmund et l'APOEL Nicosie pour la petite Europe. Avant cela, Cristiano Ronaldo était devenu le premier joueur à marquer lors de chacun des six matchs de la phase de groupes et Pierre-Emerick Aubameyang avait inscrit un doublé pour ramener le BVB de 2-0 à 2-2.