Samedi, 20 Octobre, 2018

IPhone et obsolescence programmée : seconde action en justice contre Apple !

IPhone et obsolescence programmée : seconde action en justice contre Apple ! IPhone et obsolescence programmée : seconde action en justice contre Apple !
Charles Cochet | 23 Décembre, 2017, 00:15

Selon eux, les ralentissements intentionnels introduits par Apple ont affecté négativement l'utilisation de leurs iPhone.

Deux jours après que le site Geekbench a médiatisé l'affaire, Apple a pris la parole pour annoncer qu'elle avait effectivement mis en place un système de bridage pour protéger la batterie des smartphones concernés.

L'avocat des cinq plaignants a accusé Apple d'avoir caché les raisons derrière le ralentissement des iPhone, dans une entrevue accordée au journal Chicago Sun-Times.

" L'année dernière nous avons sorti une fonctionnalité pour l'iPhone 6, 6s et SE pour lisser les pics instantanés quand ils étaient demandés et empêcher les appareils de s'éteindre dans ces conditions. Si on ne parvient pas à démontrer lintentionnalité, alors ce nest pas considéré, du point de vue de la loi, comme étant de lobsolescence programmée". Suite à la déclaration d'Apple hier affirmant avoir intentionnellement joué sur les performances des batteries des anciens iPhones via des mises à jour d'iOS, les premières plaintes de consommateurs ont déjà été déposées.

Ils soutiennent en revanche une volonté délibérée de faire pour forcer les utilisateurs à acheter de nouveaux téléphones et " soumet inutilement les consommateurs à l'achat d'iPhone plus récents et plus chers lorsqu'une batterie de remplacement aurait permis aux consommateurs de continuer à utiliser leurs anciens iPhone ". Ils estiment qu'Apple n'a pas respecté les lois de protection des consommateurs en recourant à des pratiques "immorales".

Apple de son côté répond aux arguments des plaignants que cette action était nécessaire car les batteries Lithium-ion se dégradent naturellement dans le temps.