Jeudi, 26 Avril, 2018

Franck de Lapersonne supprimé du prochain film de Fabrice Éboué

FN Le Pen renvoie à Philippot la responsabilité du retrait d'une personne noire d'un visuel Politique FN Le Pen renvoie à Philippot la responsabilité du retrait d'une personne noire d'un visuel
Max Fresnel | 21 Décembre, 2017, 01:00

Alors qu'il l'avait déjà engagé pour de brèves apparitions dans Case Départ en 2011 et dans Le Crocodile du Botswanga en 2014, Fabrice Éboué avait encore misé sur Franck de Lapersonne pour son 3e long-métrage, mais a dû modifier ses plans à la dernière minute.

"Je vous fais une confidence, il était dans mon dernier film".

La séquence en question avait été tournée il y a un an, avant que le comédien français ne révèle son engagement auprès du Front national. Et on m'appelle trois mois avant la sortie du film.

Finalement, Franck de Lapersonne a quitté le Front national pour rejoindre Les Patriotes de Florian Philippot, qualifiant au passage Marine Le Pen de "Reine devenue folle". "J'ai retourné la scène avec un autre comédien", a conclu l'humoriste.

Franck de Lapersonne a soutenu Marine Le Pen lors de l'élection présidentielle. Ami de Florian Philippot et candidat pour le FN, Franck de Lapersonne a perdu les élections législatives en juin 2017.

"Le risque c'était qu'il devienne député ensuite, a expliqué Fabrice Eboué, et ça devenait un film politique". C'était un film pour déconner et qui s'appelait Coexister. "Je ne suis pas sûr que ce soit le bon titre après", a-t-il notamment expliqué, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Elle raconte l'histoire d'un producteur qui monte un groupe de musique avec un curé, un rabbin et un imam.