Понедельник, 11 Декабря, 2017

Elections en Corse : la coalition nationaliste largement en tête au premier tour

Plus d'un millier de personnes se sont massées hier soir à l'Arinella pour le meeting de clôture de Pè a Corsica. La majorité sortante table sur plus de 50 000 voix au 1er tour Elections territoriales: les bureaux de vote ont ouvert en Corse
Manon Joubert | 04 Декабря, 2017, 00:37

Les 234.000 électeurs de l'île sont appelés pour ce premier tour à choisir 63 élus qui formeront dès le 1er janvier la nouvelle instance territoriale qui va naître de la fusion des deux conseils départementaux et de la région.

Alors que les premiers dépouillements donnaient un net avantage à la coalition nationaliste sortante, les résultats définitifs des élections territoriales en Corse ont confirmé le bon résultat du mouvement mené par Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni La coalition nationaliste est arrivée largement en tête, dimanche 3 décembre, du premier tour avec 45,36 % des voix, selon les résultats communiqués par la préfecture. Sept listes sont en lice pour ce premier tour.

Le parti indépendantiste U Rinnovu, partisan d'une ligne nationaliste plus dure, fait plus que doubler son score de décembre 2015 en obtenant 7,27% des voix.

Une liste investie par la République en Marche ("En avant pour demain", Jean-Charles Orsucci).

Les deux listes de Jean-Martin Mondoloni et de Valérie Bozzi pourraient s'unir en vue du second tour. Cette liste commune PCF-Insoumis est soutenue par Pierre Laurent mais a été désavouée par Jean-Luc Mélenchon. Une baisse de plus de six points par rapport aux territoriales de décembre 2015 où la participation était de 52,59% à la même heure (59,88% à l'issue du vote).

L'accord de mandature des nationalistes, en écartant l'idée de l'indépendance, a pu rassurer l'électorat.

Dimanche soir, M. Talamoni a réitéré ce souhait d'un "nouveau statut institutionnel puisque nous nous sommes donnés trois ans pour obtenir ce statut (d'autonomie) et 7 pour le mettre en oeuvre".