Понедельник, 11 Декабря, 2017

Des extrémistes musulmans ont voulu tuer Theresa May la semaine dernière

Crédit DR Crédit DR
Manon Joubert | 07 Декабря, 2017, 00:45

Un homme de 20 ans accusé d'avoir préparé un attentat contre la Première ministre Theresa May a été présenté mercredi à la justice britannique.

Husnain Rashid, un Britannique de 31 ans arrêté le 22 novembre, est accusé d'avoir publié sur la messagerie cryptée Telegram des informations susceptibles d'être utilisées pour mener des attentats, concernant des cibles potentielles comme des stades mais aussi le petit prince George, 4 ans, dont il a partagé une photo et l'adresse de l'école. Selon les services de sécurité, l'idée était de lancer un engin explosif contre la résidence de la première ministre au 10, Downing Street, et de profiter du chaos pour la tuer, précise Sky News.

Theresa May a-t-elle échappé au pire? D'après Sky News, cela faisait plusieurs semaines que Scotland Yard et la police du comté des West Midlands enquêtaient sur ce projet d'attentat.

Deux hommes ont été inculpés pour le projet d'attentat. Une audience se tient ce mercredi à Londres. Les deux hommes de 20 et 21 ans voulaient poser une bombe à Downing street et poignarder Theresa May. Le Royaume-Uni a été visé par cinq attaques terroristes cette année, à Londres et Manchester, faisant en tout 36 morts.

D'après la police, " bien plus de 500 enquêtes de contre-terrorisme sont actuellement en cours, impliquant plus de 3.000 personnes ".

Cette information émerge alors que la ministre de l'Intérieur, Amber Rudd, a indiqué mardi que " 22 complots terroristes islamistes " ont été déjoués depuis l'assassinat d'un soldat en pleine rue à Londres, en mai 2013.

Les services de sécurité les avait dans le viseur depuis un moment déjà.