Mardi, 17 Juillet, 2018

Contact rétabli avec Angosat-1

La société russe RSC Energia a perdu le contact avec le satellite angolais Angosat-1 ANGOLA : Moins de 24 H après son lancement, le satellite Angosat-1 a cessé d'émettre
Manon Joubert | 31 Décembre, 2017, 00:12

C'est une forme de trêve spatiale de fin d'année: l'agence spatiale russe Roskosmos a lancé mardi soir une fusée ukrainienne Zenit depuis le cosmodrome de Baïkonour (situé au Kazakhstan). Le passager, un satellite de télécommunication pour l'Angola, a bien été mis sur orbite, mais il a rompu tout contact radio. Après différents déboires, et un procès entre les différents partenaires (principalement Boeing et RKK Energia), la société fut rachetée en 2016 par la compagnie aérienne russe S7 Airlines. A en croire un communiqué d'une agence spatial russe, les données de télémesures du satellite ont été reçus.

Le décollage d'Angosat-1, sensé améliorer les communications et l'accès à internet en Afrique, avait été retardé de trois ans.

Il s'agit donc d'un projet avant tout commercial pour ce pays confronté à d'importants problèmes économiques et actuellement à des pénuries de carburant.

Rappelons que le satellite angolais Angosat doit assurer la diffusion dans les bandes de fréquence C et Ku sur le territoire de la République d'Angola, ainsi que sur lensemble du continent africain.

Le spatial est également une affaire de prestige et de formation: 45 ingénieurs angolais sont partis se former en Russie. Des étudiants en ingénierie des télécommunications sont également en formation en Chine, en Russie et au Japon. Le Maroc et le Ghana qui ont également lancé un satellite en 2017.