Понедельник, 11 Декабря, 2017

Au PSG, pas question de se remettre en question

L'ancien Niçois Stéphane Bahoken a offert la victoire à Strasbourg L'ancien Niçois Stéphane Bahoken a offert la victoire à Strasbourg. AFP
Mickael LaFromboise | 03 Декабря, 2017, 00:52

Capitaine du soir, Marquinhos s'est exprimé après la première défaite de la saison concédée ce samedi contre Strasbourg (2-1). Si le boulet n'était pas passé loin il y a un mois et demi à Marseille (match nul 2-2 arraché dans le temps additionnel), le leader implacable et invaincu de l'élite est bel et bien tombé de haut en Alsace, trop friable sur ses arrières et surtout en panne d'inspiration offensive. Il remplace Thiago Silva qui est laissé au repos.

L'entraîneur alsacien a multiplié les punchlines: "La seule chose que tu peux faire, comme le Celtic, tu les prends à froid d'entrée boum tu marques un but, mais après t'as l'ouragan qui arrive, c'est Irma qui débarque, et pfiou attention ça va souffler dans tous les sens". On a mérité de gagner et on a eu assez d'occasions pour ne pas le perdre. On manque un peu de concentration sur les deux buts. Ils ont fait leur match, ça nous servira... Las, ses jokers, peut-être démobilisés, n'ont pas su lui donner raison. Je n'aime pas perdre, mais au classement on a déjà fait une grosse différence. Le match de mardi est important pour nous car c'est un gros test face à une équipe qui veut aussi aller loin en Ligue des champions.