Lundi, 11 Décembre, 2017

Volvo va fournir ses véhicules autonomes à Uber

Volvo s’associe à Uber pour lui fournir des voitures autonomes Volvo s’associe à Uber pour lui fournir des voitures autonomes Envoyer à un ami
Napoleon Lievremont | 22 Novembre, 2017, 00:35

Volvo vient de frapper un gros coup commercial, le constructeur suédois vient d'annoncer la livraison de plus de 20 000 véhicules à l'Américain Uber. Le constructeur suédois a confirmé que les véhicules commandés seront compatibles avec la conduite autonome.

Mais il reste une inconnue: est-ce qu'Uber va parvenir à ses fins? Les deux marques sont partenaires depuis 2016 et Uber testait déjà des XC90 autonomes aux Etats-Unis. Uber anticipe l'avènement des voitures 100% autonomes, en nouant un nouveau partenariat stratégique avec Volvo. Un autre obstacle, d'ordre cette fois judiciaire, se dresse aussi sur la route de la société californienne: Waymo, la filiale d'Alphabet (la maison mère de Google) spécialisée dans la voiture autonome, l'accuse de vol de technologie et la poursuit en justice.

"Nous sommes ravis de développer notre partenariat avec Volvo", a affirmé le responsable des accords avec les constructeurs automobiles chez Uber, Jeff Miller, dans un communiqué.

Au niveau 5, une voiture peut entièrement se passer d'un chauffeur. L'année dernière, le spécialiste des VTC avait testé des Volvo autonomes dans les rues de Pittsburgh. Et dans les pays qui le permettent, il existe souvent un doute juridique quant à savoir si les chauffeurs ne doivent pas être considérés comme des employés à part entière de l'entreprise, ce qui coûterait alors à Uber pas mal d'argent et de travail administratif en plus. Ce véhicule basé sur la plateforme SPA est décrit par Volvo comme l'un des modèles les plus sophistiqués au monde.

Et si le contrat annoncé est de toute évidence une bonne affaire pour Volvo, il pourrait en revanche déboucher sur un dangereux bouleversement du modèle économique d'Uber.