Lundi, 20 Novembre, 2017

Transat Jacques Vabre : le skipper Omanais présenté à un juge d'instruction

Lionel Lemonchois se prépare avec Bernard Stamm, à vivre une de ses dernières courses à bord de son grand trimaran Lionel Lemonchois se prépare avec Bernard Stamm, à vivre une de ses dernières courses à bord de son grand trimaran. | Alexis Courcoux
Mickael LaFromboise | 06 Novembre, 2017, 00:45

"Oman Sail a annoncé à l'organisation qu'il se retirait de la Transat Jacques-Vabre, a simplement transmis l'organisation dans un communiqué relayé par RMC".

Le skipper omanais Fahad Al Hasni vient d'être présenté à un juge d'instruction au Havre, ce dimanche 5 novembre 2017. Cette décision fait suite à la prolongation de la garde à vue du navigateur Fahad Al Hasni, soupçonné d'agression sexuelle, vendredi soir. "La victime, qui connaissait le skipper, présentait plusieurs traces de coups au visage", a indiqué une source policière.

"D'après des témoins, une femme a été retrouvée en pleurs dans le couloir d'un hôtel affirmant avoir subi une agression sexuelle", a rapporté à l'AFP François Gosselin, le procureur de la cité normande. Une confrontation a eu lieu vendredi soir. Ce dernier reconnaît la fellation, mais réfute la contrainte, selon cette même source.

En garde à vue, le skipper, âgé de 33 ans et originaire du Sultanat d'Oman, a reconnu que la victime, une connaissance, avait pratiqué une fellation, mais conteste le côté forcé. Sans son coéquipier, Oman Sail abandonne la Transat Jacques Vabre à quelques heures du départ au Havre.

La femme est une ex-petite amie de Fahad Al Hasni qui a insisté pour le rejoindre au Novotel du Havre, d'après les échanges de sms récupérés par les enquêteurs. En prenant part à la Transat Jacques-Vabre, il serait devenu le premier représentant de Oman à traverser l'Atlantique en course et en duo.