Понедельник, 11 Декабря, 2017

Spiruline: Attention aux effets indésirables des compléments alimentaires à base d'algues

Adobe Stock Adobe Stock
Marie-Paule Arceneaux | 30 Ноября, 2017, 21:14

Réputée pour sa teneur en vitamines et minéraux, la spiruline, une algue utilisée en complément alimentaire, ne semble pourtant pas sans risque pour notre santé...

Les compléments alimentaires (comprimés, gélules) à base de spiruline en vente sur Internet peuvent contenir des toxines, des bactéries et des traces de métaux (plomb, mercure, arsenic), alerte l'Anses.

L'Anses juge par ailleurs nécessaire une expertise afin d'"établir un seuil" pour les toxines (des "microcystines") pour les compléments alimentaires à base de spiruline, et de réévaluer la limite en microcystines pour ceux contenant de l'algue Klamath.

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation de l'environnement et du travail (Anses) met donc en garde contre ces réseaux de distribution et contre un possible surdosage.

- "La spiruline ne constitue pas une source fiable de vitamine B12 pour les populations végétaliennes".

En clair, privilégier les pharmacies et les parapharmacies notamment, plutôt que d'aller sur le Web ou dans salles de sport ou de gym qui sont des circuits moins bien contrôlés.

En revanche, elle recommande de privilégier les circuits d'approvisionnement les mieux contrôlés par les pouvoirs publics (conformité à la réglementation française, traçabilité, identification du fabricant) pour minimiser les risques de tomber sur un produit contaminé.

Ce sont des signalements d'effets indésirables (troubles digestifs, atteintes musculaires et du foie), susceptibles d'être liés à ces produits qui ont conduit l'Anses à réévaluer les risques associés à ce type de compléments, explique cette dernière.

Troubles digestifs et hépatiques, allergies, atteinte musculaire, .

Elle précise d'ailleurs que le manque de données et le faible nombre de cas rapportés (une dizaine retenus seulement) ne permet pas d'affirmer que la spiruline serait mauvaise, en tout cas à faible dose, (jusqu'à plusieurs grammes par jour chez l'adulte) ou de trancher sur la possibilité de réactions liées à une intolérance de certains consommateurs. La spiruline est contre-indiquée aux individus présentant un terrain allergique.