Mercredi, 25 Avril, 2018

Sarcelles : les blessés sont "tous en urgence absolue"

France un policier ouvre le feu sur des membres de sa famille avant de se donn International France un policier ouvre le feu sur des membres de sa famille avant de se donner la mort
Manon Joubert | 20 Novembre, 2017, 00:42

Un policier de 31 ans, en instance de séparation, a tué, samedi 18 novembre au soir, à Sarcelles (Val-d'Oise) trois personnes avec son arme de service et blessé grièvement sa petite amie. Le tireur s'est ensuite donné volontairement la mort. On ignore pour l'instant les états de service du policier, qui était affecté sur Paris, et si des alertes sur santé psychologique avaient été données.

Les deux amants déchirés discutent dans la voiture de la jeune femme, garée non loin de son domicile familial, lorsque le fonctionnaire de police sort de ses gonds."Dans des circonstances à déterminer, il a blessé celle-ci au visage avec son arme de service".

Il abat ensuite deux personnes qui auraient tenté de s'interposer. Puis un autre passant, âgé de 44 ans, parti chercher des cigarettes et qui fêtait ce soir-là son anniversaire.

Le déroulement des faits a été établi: l'officier de police, en poste à Paris, aurait d'abord ouvert le feu sur sa compagne qui venait de lui annoncer son intention de le quitter, avant de blesser mortellement son beau-père et blesser sa belle-soeur, sa belle-mère. Un gardien de la paix qui travaillait au sein de la Compagnie de Sécurité et d'Intervention à Paris, ancien gendarme mobile " très rigoureux", et qui n'avait jamais fait parler de lui.

Un homme a également été découvert mort dans son pavillon. "Ce policier allait se séparer".