Lundi, 11 Décembre, 2017

Ross 128 b, une exoplanète tempérée la plus proche de la Terre

Ross 128 b : Découverte d'une exo-Terre à proximité du Système solaire Ross 128 b, une exoplanète tempérée la plus proche de la Terre
Charles Cochet | 16 Novembre, 2017, 01:35

Les experts émettent l'hypothèse actuellement que Ross 128 b pourrait potentiellement accueillir la vie, car sa masse est similaire à celle de la Terre et " sa température de surface pourrait également être proche de celle de la Terre ". Sa masse est estimée aujourd'hui à environ 1,4 fois la masse de la Terre, c'est donc, avec les planètes extrasolaires Proxima b, à 4,2 années-lumière, Trappist-1 b, c, d, e, f, g et h, à 39 années-lumière, la planète "terrestre " la plus proche de nous. Elles sont d'excellentes cibles dans la recherche d'exoplanètes et elles sont donc de plus en plus étudiées. Mais autour de Ross 128, cela peut ressembler à un paradis luxuriant, puisqu'au total la petite planète nouvellement découverte est baignée d'un ensoleillement seulement 38% supérieur à celui dont nous bénéficions sur Terre.

À 11 années-lumière* de notre Système Solaire, cette exoplanète de type Terre est la deuxième plus proche de nous après Proxima b.

De nombreuses naines rouges, y compris Proxima Centauri, sont sujettes à des éruptions qui baignent parfois leurs planètes en orbite dans des rayons ultraviolets et rayons X mortels.

Ross 128 b : Découverte d'une exo-Terre à proximité du Système solaire
Des scientifiques ont découvert une nouvelle planète qui pourrait abriter la vie !

Un point intéressant est que cette étoile Ross 128 est une naine rouge qualifiée de calme. Si les chercheurs impliqués dans cette découverte considèrent Ross 128 b comme une planète tempérée, une incertitude demeure encore quant à savoir si la planète se trouve à l'intérieur, à l'extérieur, ou à la limite de la zone habitable.

C'est pourtant autour de cette petite étoile insignifiante qu'une équipe de scientifiques européens vient de confirmer la présence d'une planète rocheuse à peine plus massive que la Terre, et située à une distance de l'étoile théoriquement compatible avec la présence d'eau liquide à sa surface. Malgré cette proximité, Ross 128 b ne reçoit que 1,38 fois plus de radiation que la Terre.

Tous calculs faits, la température d'équilibre de cette mystérieuse exoplanète avoisinerait, selon les modèles, 20 °C au plus chaud, -60 °C au plus froid, en fonction des caractéristiques de son éventuelle atmosphère. La température de cette naine rouge fait environ la moitié de celle de la surface du Soleil. La détection de biomarqueurs tels que l'oxygène dans les atmosphères d'exoplanètes les plus proches sera en effet une étape importante à franchir, que l'Extrême-Grand Télescope (ELT) sera le premier à surmonter.