Lundi, 20 Novembre, 2017

Rivalités avec sa femme, Robert Mugabe se débarrasse du vice-président — Zimbabwe

Le vice-président zimbabwéen limogé Zimbabwe: Robert Mugabe chasse son vice-président
Manon Joubert | 08 Novembre, 2017, 00:20

Le boulevard est donc ouvert pour Grace Mugabe... "N'ayez pas peur. Si vous voulez me donner votre poste, donnez-le moi librement ". La succession du Président Robert Mugabé, le plus vieux président d'Afrique, qui dirige son pays depuis 37 ans augmente l'adrénaline au sein du parti au pouvoir.

Emmerson Mnangagwa, alias "le crocodile", a été démis de ses fonctions de vice président pour manque de loyauté.

Accusé de faire preuve de "de manque de loyauté, de manque de respect et de malhonnêteté ", Emmerson Mnangagwa a été renvoyé avec effet immédiat de son poste de vice-président. La première dame zimbabwéenne a réussi à mettre son rival " hors d'état de nuire ". "En 1980, cette personne appelée Mnangagwa voulait faire un coup d'État, a-t-elle déclaré".

"A plusieurs reprises, le président a prévenu son vice-président qu'il devait cesser d'avoir pour dessein de s'emparer du pouvoir de façon anticonstitutionnelle", a ajouté le quotidien basé à Bulawayo (ouest). "Il conspirait avec des Blancs ".

A l'image d'une bombe à retardement, Robert Mugabe s'est enfin prononcé.

Le limogeage d'Emmerson Mnangagwa ouvre la voie à la nomination de Grace Mugabe pour la présidentielle de 2018, même si son époux a déjà annoncé son intention de briguer un nouveau mandat.