Mardi, 14 Août, 2018

Rapport Doing Business : le Maroc 69è mondial, l'Algérie 166è

Doing Business 2018 le Maroc classé 69e mondial Doing Business 2018 : Le Maroc domine (largement) ses voisins
Manon Joubert | 03 Novembre, 2017, 00:29

La République du Congo est classée au 179ème rang au classement Doing Business de la Banque mondiale de l'année 2018, alors que le pays était à la 177ème place en 2017, selon le rapport publié le 31 octobre à Washington.D'après la Banque mondiale, cette place du Congo sur 190 pays, soit le bas du tableau, s'explique par le fait que le pays n'aurait réalisé qu'une seule réforme pour l'amélioration de son climat des affaires. "Ces chiffres impressionnants témoignent de l'engagement stratégique constant du gouvernement pour améliorer le climat des affaires et, ainsi, encourager l'investissement et créer plus d'espace à l'initiative privée dans l'économie sénégalaise", salue Mme Louise Cord, directrice des Opérations de la Banque mondiale au Sénégal.

De ce point de vue, il faut noter que dans le dernier rapport Doing Business de 2017, le Niger avait fait un bon qualitatif de 10 places grâce à une dizaine de réformes qui lui avaient valu d'être le premier pays le plus réformateur de l'Afrique subsaharienne. À titre d'exemple, nous avions allégé les procédures d'investissements et la création d'entreprises se fait désormais en deux ou quatre jours.

"Le démarrage d'une entreprise en Thaïlande nécessitait auparavant un délai de 27,5 jours". Le taux d'imposition total (impôts et contributions) est de 65,6% des profits.

Le coût des formalités documentaires à l'exportation ressort en moyenne à 593 dollars. S'agissant de la facilité à obtenir un crédit et de la protection des actionnaires minoritaires, l'Algérie occupe respectivement la 177e place et la 170e place.

Avec un score de 67,91 points, le Royaume confirme sa domination en Afrique du Nord, dominant largement ces voisins d'Afrique du Nord. "Ni l'Egypte, ni la Tunisie, ni la Libye, ni le Maroc".

Pour rappel, plusieurs réformes mises en œuvre par l'Algérie en matière d'incitations à l'investissement n'ont pas été prises en compte dans le classement 2016, alors qu'elles ont été menées avec l'assistance des équipes d'experts de la BM.

Au niveau du classement général établi par le rapport Doing Business, la Nouvelle-Zélande, Singapour et le Danemark continuent d'occuper les trois premières places du classement 2018 relatif à la facilité de faire des affaires.

Les autres notes de l'Algérie n'ont pas trop changé mais le pays n'a pas introduit des réformes pour progresser.