Lundi, 20 Novembre, 2017

Mariah Carey accusée d'harcèlement sexuel et de racisme — People

Mario Anzuoni  Reuters                       La chanteuse Mariah Carey est accusée d'agression sexuelle par le patron d'une entreprise de sécurité à la personne Mario Anzuoni Reuters La chanteuse Mariah Carey est accusée d'agression sexuelle par le patron d'une entreprise de sécurité à la personne
Max Fresnel | 12 Novembre, 2017, 01:18

Un ancien garde du corps de Mariah Carey accuse la chanteuse américaine de harcèlement sexuel et de racisme, selon les informations publiées par TMZ. Elle l'aurait alors régulièrement comparé à un "nazi", un "skinhead", un "membre du Ku Klux Klan" ou encore à un "suprémaciste blanc".

Michael Anello affirme également que la jeune maman de deux enfants aurait volontairement "pratiqué des actes sexuels" tout en s'assurant que ce dernier les voie.

Si Michael Agnello attaque aussi Mariah Carey pour un contrat qui n'aurait pas été honoré jusqu'à son terme, il dresse un portrait peu flatteur de la star. L'entreprise reproche également à Mariah Carey des arriérés de paiement à hauteur de 222 329,51 dollars qui date de la période juin 2015-mai 2017. Le directeur raconte que lors d'un séjour au Mexique, la chanteuse lui aurait demandé de la rejoindre dans sa chambre afin de déplacer un bagage. Une fois arrivée, le garde du corps a trouvé la chanteuse quasiment nue.

Le chef de la sécurité serait mécontent de la proposition de l'équipe de la chanteuse. Il aurait alors découvert la diva de la pop vêtue d'un simple déshabillé transparent et ouvert. Selon TMZ, l'entourage de Maria Carey affirme ne pas être au courant des accusations de harcèlement sexuel. Mais Mariah Carey aurait insisté pour qu'il déplace son bagage. Il dit qu'il a quitté la pièce et qu'il n'y a eu aucun contact physique. Elle lui devrait plus de 220 000 dollars (soit près de 190 000 euros) de salaires impayés. Elle lui aurait aussi signifié à plusieurs reprises qu'elle ne voulait autour d'elle pour la protéger que des " hommes noirs et pas de blancs ".