Lundi, 20 Novembre, 2017

Les journalistes se mobilisent et soutiennent Nadia Daam

Harcèlement sexuel: Nadia Daam dénonce les trolls sexistes de Jeuxvidéo.com et... se fait lyncher Une journaliste reçoit de nombreuses menaces après avoir critiqué les membres du site Jeuxvideo.com
Max Fresnel | 05 Novembre, 2017, 01:52

"(Nous) voulons simplement dire aux brutes qui la persécutent qu'elle n'est pas seule, que nous pensons, comme elle, qu'ils sont des êtres lâches, minables et méprisables, et que nous attendons patiemment, mais avec confiance, que la justice et la communauté même du web les mettent hors d'état de nuire".

Dans un courrier, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa interpelle Twitter et Webedia. Celle-ci a orienté sa chronique du 1er novembre 2017 sur l'attaque coordonnée des membres du forum 18-25 qui a provoqué la fermeture temporaire du numéro anti-relous, le mardi 31 octobre 2017. La jeune femme y dénonçait les agissements d'internautes anonymes et malveillants, responsables de la suspension du numéro de téléphone anti-relou.

La journaliste aurait en outre été la cible de tentatives d'intrusion à son domicile au milieu de la nuit. En début de semaine, des habitués du forum s'étaient coordonnés pour saboter l'initiative de deux militants féministes, qui avaient ouvert un numéro de téléphone portable dit "antirelous" destiné aux victimes de harcèlement. Une fois contacté, ce numéro devrait adresser un SMS invitant son destinataire à tenir compte du consentement des femmes. Si vous lisez ce message, c'est que vous avez mis une femme mal à l'aise. De nombreux messages de haine et des menaces de mort ont également ont déferlé sur Twitter. "Suite aux menaces et au harcèlement subi par Nadia Daam après sa chronique du mercredi 1er novembre, Europe 1 a déposé plainte jeudi pour menace de crime contre les personnes dans une antenne de police du 8ème arrondissement de Paris", indique la radio sur son site internet. Nadia Daam, également chroniqueuse dans l'émission 28 Minutes sur Arte, y qualifie le sulfureux forum de "poubelle à déchets non recyclables d'Internet".

"Ce qui arrive à Nadia Daam depuis cette chronique lui donne tragiquement raison", affirment les signataires de la tribune de soutien. Ils sont tous journalistes et, comme une centaine de consœurs et de confrères, ils ont choisi de co-signer une tribune pour témoigner leur soutien à Nadia Daam, cette chroniqueuse qui fait l'objet de menaces depuis quelques jours. Seulement voilà, au-lendemain de son intervention, la journaliste a fait l'objet de quantité de menaces au point de devoir porter plainte.