Jeudi, 18 Janvier, 2018

Les images spectaculaires de la défection d'un soldat — Corée du Nord

Dramatic moment North Korean soldier makes mad-dash across DMZ        Crédit Image: Handout  UNITED NATIONS COMMAND  AFP Dramatic moment North Korean soldier makes mad-dash across DMZ Crédit Image: Handout UNITED NATIONS COMMAND AFP
Manon Joubert | 23 Novembre, 2017, 00:15

Ce sont des images aussi rares que dramatiques, rappelant les pires heures de la Guerre froide.

Diffusées ce mercredi 22 novembre après avoir été rendues publiques par le Commandement des Nations unies en Corée (UNC), les images sont aussi spectaculaires qu'effrayantes.

"Un ver de 27 centimètres dans ses intestinsLes services hospitaliers ont accroché le drapeau sud-coréen dans sa chambre et lui passent des films de Corée du Sud pour l'aider à se détendre".

La scène se déroule dans le seul secteur de la "zone démilitarisée", où se font face les deux armées coréennes.

La vidéo de l'UNC montre d'abord une jeep conduite par le déserteur roulant à vive allure sur une route totalement déserte au village frontalier de Panmunjom, avant de s'immobiliser près de la ligne de démarcation.

Ce militaire nord-coréen a été poursuivi par plusieurs soldats de Corée du Nord, dont un a franchi la ligne de démarcation militaire avec la Corée du Sud. Les enquêteurs de l'UNC ont conclu que l'armée nord-coréenne avait doublement violé l'armistice, d'une part en tirant en direction de la ligne de démarcation, et d'autre part en la franchissant.

L'homme s'arrête près de la frontière avec la Corée du Sud et quitte sa voiture pour rejoindre le Sud. D'autres images montrent ensuite les militaires sud-coréens venir récupérer le fuyard. " Le patient, qui montre des signes de dépression dus au stress psychologique intense après deux séries d'opérations chirurgicales majeures, devra passer des examens pour des troubles de stress post-traumatique", déclare le docteur Lee Cook-Jong, qui l'a opéré. Les médecins ont par ailleurs réalisé que le militaire était infesté par les parasites intestinaux, ce qui pourrait s'expliquer par un manque d'hygiène. Pourtant le 13 novembre, un militaire Nord-Coréen a mis sa vie en péril pour tenter de fuir la dictature imposée par le régime de Pyongyang. Cette défection est intervenue sur fond de tensions sur la péninsule en raison des programmes nucléaire et balistique nord-coréens.