Jeudi, 18 Octobre, 2018

LEAD Donald Trump désigne la RPDC comme Etat soutenant le terrorisme

Pyongynag dénonce une «grave provocation» LEAD Donald Trump désigne la RPDC comme Etat soutenant le terrorisme
Manon Joubert | 23 Novembre, 2017, 00:19

Le président américain Donald Trump a annoncé lundi que les Etats-Unis avaient décidé d'inscrire à nouveau la Corée du Nord dans leur liste noire des "Etats soutenant le terrorisme" pour accroître la pression contre son programme nucléaire.

Trump a indiqué, dans un communiqué dont lecture a été faite devant les médias: "Aujord'hui les Etats-Unis classent la Corée du Nord en tant que pays qui soutient le terrorisme, chose qui devrait être faite depuis longtemps ". La Corée du Nord rejoindrait ainsi l'Iran, le Soudan et la Syrie sur la courte liste.

Cette désignation fait l'objet de débats depuis des mois au sein de l'administration, alors que des responsables du département d'État ont argué que la Corée du Nord ne correspondait pas aux normes légales pour retourner sur la liste de sponsors du terrorisme.

Le président américain fait notamment référence au meurtre avec un agent neurotoxique de Kim Jong-nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, en février en Malaisie, pour lequel la Corée du Nord est soupçonnée.

" En plus de laisser planer la menace d'une dévastation nucléaire, la Corée du Nord a soutenu à plusieurs reprises des actes de terrorisme international, y compris des assassinats en sol étranger", a déclaré le président lors d'une rencontre de son cabinet. M. Trump a également évoqué le cas de l'étudiant américain Otto Warmbier, détenu par Pyongyang et mort en juin après son rapatriement dans le coma. "Les armes nucléaires (.) sont la dissuasion qui permet de sauvegarder notre souveraineté (.) Tant que les Etats-Unis poursuivront leur politique hostile anti-nord-coréenne, notre dissuasion en sera d'autant plus renforcée".