Lundi, 20 Novembre, 2017

Le maire de Clichy vent debout contre les prières de rue — France

Manifestation des élus de la droite francilienne contre une prière de rue à Clichy Manifestation des élus de droite franciliens contre une prière de rue à ClichyPlus
Manon Joubert | 12 Novembre, 2017, 00:22

Depuis cette expulsion, les fidèles organisent chaque vendredi, leur prière devant la Mairie de Clichy en signe de protestation et en espérant que le maire leur propose une solution de remplacement. Quand la solution, on la trouve pas, il faut un peu de fermeté. En septembre, il avait fait apposer une bannière au-dessus de l'un des boulevards de la ville qui mentionnait: "Stop aux prières de rue illégales".

Une soixantaine d'élus, membres du conseil municipal, maires de communes avoisinantes et parlementaires ont répondu ce vendredi à l'appel du maire Les Républicains de Clichy (Hauts-de-Seine) Rémi Muzeau pour protester contre des prières de rues qui se tiennent depuis huit mois dans sa ville. Quelque 200 musulmans ont manifesté de cette façon contre la fermeture de leur lieu de culte en centre-ville, au mois de mars. Le maire argue, lui, qu'une mosquée existe déjà dans le nord de la commune et peut les accueillir, ce qu'ils contestent. Les forces de l'ordre ont dû s'interposer.

La correspondante de Sputnik a signalé de vives tensions au cours de la prière qui s'est pourtant tenue en dépit de la procession de manifestants, escortés de deux lignes gendarmes.

Interrogé par l'AFP, Hamid Kazed, qui préside l'UAMC, a déploré " des provocations", appelant le maire à revenir " au dialogue ". Une salle était prêtée jusque-là aux associations musulmanes avec un bail précaire. En compensation, les élus mettent à la disposition des fidèles ces anciens bureaux transformés en salle de prière.

La communauté musulmane de Clichy-la Garenne en région parisienne est contrainte de prier dans la rue depuis mars dernier en raison de la fermeture de leur mosquée, d'après la presse locale.

L'édile de Clichy avait parallèlement inauguré un nouveau lieu de prière dans sa ville, à 1.5 km de là.