Mardi, 13 Novembre, 2018

La Cour suprême valide la réélection du Président sortant Uhuru Kenyatta

Lors des manifestations de soutien à l’opposition le 17 novembre à Nairobi Lors des manifestations de soutien à l’opposition le 17 novembre à Nairobi. Crédits: YASUYOSHI CHIBA AFP
Manon Joubert | 21 Novembre, 2017, 00:22

"La Cour a décidé à l'unanimité que les recours ne sont pas fondés".

"A ce titre, la décision de la Cour aujourd'hui ne peut légitimer un gouvernement dont le président avait publiquement accusé la Cour suprême de +coup d'Etat+ en annulant son élection et menacé les juges une fois de retour au pouvoir", a-t-il ajouté.

Avec cette validation de sa victoire par la plus haute juridiction du pays, qui avait pris la décision historique d'annuler la présidentielle du 8 août pour "irrégularités" ayant entaché la transmission des résultats, M. Kenyatta devrait être investi le 28 novembre courant pour un second mandat de cinq ans.

La Cour suprême kényane a validé, lundi, la réélection du président sortant, Uhuru Kenyatta lors de la nouvelle présidentielle tenue le 26 octobre dernier, rejetant ainsi les recours demandant l'invalidation de ce scrutin.

Kenyatta a remporté l'élection d'octobre avec 98% des voix.

Les deux recours avaient été déposés par un homme d'affaires associé à un ancien député proche de l'opposition et par deux responsables d'ONG.

L'opposition met ainsi en cause le manque d'indépendance de cet organe, incapable à leurs yeux de garantir un scrutin équitable.