Lundi, 20 Novembre, 2017

Jusqu'à 17 pesticides dans les sachets de thé

Une tasse de thé peut contenir jusqu'à 17 pesticides Jusqu'à 17 sortes de pesticides dans votre tasse de thé
Marie-Paule Arceneaux | 08 Novembre, 2017, 00:20

"Globalement, les thés bio restent moins contaminés que les autres". Mais le thé, dont la consommation a fortement augmenté en vingt ans dans l'Hexagone et dont les vertus sont souvent encensées, est-il si bénéfique pour la santé? " Ce sont des quantités faibles de pesticides, qui la plupart du temps sont inférieures aux limites autorisées " a tenu à préciser Benjamin Douriez, rédacteur en chef du magazine sur les ondes d'Europe 1.

16 thés noirs et les 10 thés verts en sachet de différentes marques ont été analysés, et tous s'avéraient contenir des substances toxiques, jusqu'à 17 pour un même sachet. Une enquête du magazine 60 Millions de Consommateurs, qui s'est penchée sur seize thés noirs et dix thés verts dans son numéro de novembre, révèle la présence de nombreux produits toxiques. 60 millions de consommateurs " vient de lui faire passer le test des pesticides et elle n'a effectivement pas eu une bonne note. Le journal explique que lorsqu'elles sont cueillies, les feuilles de thé ne sont pas nettoyées, pas plus que quand elles sont préparées.

Sans ce lavage, les scientifiques ont donc pu repérer la présence de certains métaux nocifs pour la santé, comme l'arsenic ou encore le mercure, mais également des substances naturelles mais toxiques comme l'alcaloïde. "Le problème que nous dénonçons, c'est qu'il n'y a pas d'encadrement réglementaire pour ces alcaloïdes, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de valeur limite". Selon les auteurs de cette enquête, cette contamination s'explique par la volonté des producteurs de ne pas laver les feuilles de thé pour qu'elles conservent toutes leurs saveurs. Ce qui expliquerait la présence de pesticides sur celles-ci. Et les thés bio, bien qu'un peu mieux logés, ne sont pas épargnés: par exemple, dans le thé "Marque Repère Bio Village", il y a quatre fois plus d'un pesticide nommé "anthraquinone" que les niveaux autorisés. Pour limiter l'exposition, le magazine conseille plutôt de changer régulièrement de marques de thés.