Вторник, 24 Апреля, 2018

Jacqueline Jacob se défend — Affaire Grégory

Grégory Villemin Frédéric Berna l'avocat de Jacqueline Jacob ce vendredi après
Mickael LaFromboise | 18 Ноября, 2017, 00:10

Près de 33 ans après l'assassinat de Grégory Villemin, Jacqueline Jacob, sa grande tante, va être interrogée ce vendredi par la juge d'instruction.

Elle était restée silencieuse lors de ses premières auditions, en juin, devant les magistrats. "C'est serein, elle répond aux questions, elle confirme son alibi", a expliqué à la chaîne d'information Me Frédéric Berna, l'avocat de la septuagénaire.

Le conseil avait exhumé du dossier, début octobre, un tableau réalisé par les enquêteurs en 1984, indiquant que la présence des Jacob à leur travail à l'heure du crime avait été "vérifiée auprès de l'employeur".

L'avocat a tout de suite confié: "Ce que nous martelons depuis des mois à savoir que Jacqueline Jacob a un alibi qui est inattaquable pour le jour des faits se concrétise (.)". "Ce dossier est titanesque, on ne peut pas tout faire en une après-midi avec une femme qui a 73 ans, pour elle c'est très éprouvant", a-t-il justifié.

Les époux Jacob sont soupçonnés d'avoir été les "corbeaux" de l'affaire, auteurs de plusieurs lettres anonymes très bien renseignées, et d'être impliqués dans le rapt et la mort de Grégory, dans le cadre d'un "acte collectif" qu'ils contestent.

La défense des époux Villemin a dénoncé un "rideau de fumée". Après cet interrogatoire, M. Jacob demandera à son tour une modification de son contrôle judiciaire. Brièvement écroués en juin, ils ont depuis l'obligation de résider séparément et loin de leur domicile, situé dans les Vosges. Me Berna compte réclamer "un débat public", disposition que refuse le parquet, tout comme la modification de la surveillance du couple Jacob. La défense du couple prévoit aussi de demander la nullité des mises en examen et s'est pourvue en cassation après le refus de la chambre de l'instruction d'assouplir le contrôle judiciaire.

L'audition de Marcel Jacob, qui devait à l'origine se tenir le 10 novembre, a quant à elle été reportée au 4 décembre, selon une source proche du dossier.