Vendredi, 20 Juillet, 2018

Emmanuel Macron bientôt en Algérie

L’ancien ministre de la Ville Jean Louis Borloo estime que la mise en place du plan banlieues peut aller très vite Emmanuel Macron en visite en Algérie le 6 décembre
Manon Joubert | 16 Novembre, 2017, 02:15

Jean-Louis Borloo a toujours gardé un oeil sur la politique de la Ville.

Cette manière de faire n'est pas propre à Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron se rendra en Algérie le 6 décembre, a annoncé lui-même, mardi, le chef de l'État français en marge d'une visite à Tourcoing (Nord) consacrée à la politique de la ville.

Cette visite en Algérie du président français a été évoquée à plusieurs reprises ces derniers mois, sans jamais se concrétiser jusqu'ici.

"C'est une mobilisation de toute la nation qui seule peut répondre au défi immense " de la politique de la ville, a affirmé le chef de l'Etat.

L'entourage du président de la République a précisé que Jean-Louis Borloo n'aura "pas de fonction particulière" auprès de l'exécutif, "mais son expertise et son expérience sur les sujets de la politique de la Ville sont précieux" et "les deux ministres en charge de la Cohésion des territoires ne manqueront pas de le solliciter".

L'agence d'Etat APS a annoncé, dans une très brève dépêche publiée après les propos de M. Macron, la visite du président français en Algérie le 6 décembre, en citant -fait très rare- une simple "source autorisée" au sein du ministère des Affaires étrangères.

"Cette mobilisation nationale pour les villes et pour les quartiers, elle doit être celle du gouvernement, des collectivités territoriales, des associations, des entreprises, des intellectuels", a-t-il dit, promettant "un plan de bataille clair, avec une mobilisation pleine et entière ".