Понедельник, 11 Декабря, 2017

Donald Trump évoque Pocahontas devant des héros de guerre indiens — États-Unis

YouTube                       Trump s'amuse à surnommer une élue YouTube Trump s'amuse à surnommer une élue"Pocahontas... en pleine cérémonie en l'honneur d'Indiens d'Amériques
Napoleon Lievremont | 29 Ноября, 2017, 01:02

S'adressant à ses visiteurs à la suite de leur porte-parole, Donald Trump a tout d'abord annoncé qu'il renonçait à son propre discours, parce que l'essentiel avait déjà été dit selon lui. Même si nous avons une représentante au Congrès qui - dit-on - est là depuis longtemps. Alors qu'il recevait à la Maison Blanche des vétérans navajos, des Amérindiens enrôlés par l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, le président américain a fait allusion à Pocahontas, l'héroïne amérindienne popularisée à l'écran par Disney. Il ne parlait pas ici du célèbre personnage amérindien, mais attaquait en fait la sénatrice démocrate Elizabeth Warren qu'il accuse de mentir sur ses origines amérindiennes et de les exploiter à des fins électoralistes. "Ils l'appellent Pocahontas", a-t-il lancé, dans un silence gêné. Il la surnomme "Pocahontas " en référence aux origines amérindiennes qu'elle revendique et dont il conteste l'authenticité.

Interrogée par la chaîne de télévision MSNBC à propos de cette séquence maladroite, elle a déploré que le président américain ne puisse "même pas aller jusqu'au bout [de cette cérémonie] sans glisser un affront raciste". Lundi 27 novembre, à la Maison Blanche, Donald Trump a profité de ce moment pour lancer une pique à la sénatrice démocrate Elizabeth Warren.

Ce passage, filmé par des dizaines de caméras a suscité de nombreuses réactions. Si dans un premier temps, des membres des autorités américaines ont souligné le parcours de ces anciens combattants, rendant hommage à leur bravoure pour la cause américaine, le président Donald Trump a donné à la cérémonie une autre orientation.