Вторник, 24 Апреля, 2018

Des migrants vendus aux enchères comme esclaves — Libye

Migrants en Libye Des migrants vendus aux enchères comme esclaves — Libye
Manon Joubert | 17 Ноября, 2017, 00:39

En effet, dans la ville libyenne de Ghadamès située aux portes de l'Algérie, et d'autres villes de ce pays qui vit de graves troubles sécuritaires, un marché d'esclaves s'est développé, où sont principalement vendus des migrants subsahariens.

Jusque-là les autorités libyennes ont toujours fermé l'oeil se contentant de dénoncer de simples rumeurs, mais il a fallu que des journalistes d'investigation de chaînes étrangères s'y rendent pour dévoiler au grand jour l'horreur.Une horreur qui nous réplonge dans les souvenirs odieux de l'esclavage.

Migrants en Libye
Des migrants vendus aux enchères comme esclaves — Libye

Un reportage de la chaîne américaine CNN montre que l'esclavage est de retour en Libye. "900... 1.000... 1.100... " "Qui a besoin d'un mineur?" Il fait l'éloge du migrant à côté de lui, "un homme fort". Les prix de chaque migrants sont audibles et augmentent au fur et à mesure de la vente: "500, 550, 600, 650". La vente est conclue rapidement. "Bien sûr que j'ai été vendu en venant ici". (...) La personne venue m'acheter, leur a donné l'argent. "Ce n'était même pas beaucoup d'argent", confie le migrant devenu esclave.

Comment expliquer jusque-là ce mutisme des organisations des droits de l'Homme? "La communauté internationale ne peut pas continuer à fermer les yeux sur les horreurs inimaginables endurées par les migrants en Libye, et prétendre que la situation ne peut être réglée qu'en améliorant les conditions de détention", a-t-il insisté. Je ne sais pas quoi dire, franchement. "C'est probablement l'une des choses les plus incroyables que j'aie jamais vues", raconte la correspondante de CNN.