Понедельник, 11 Декабря, 2017

Corée du Nord : un nouveau missile envoyé

Situation tendue dans le Golfe de Corée: Séoul craint de nouveaux essais balistiques La Corée du Nord procède à un nouveau tir de missile balistique
Manon Joubert | 29 Ноября, 2017, 00:19

Kim Jong Un et Choe Ryong Hae à Pyongyang le 13 avril 2017.

La Corée du Nord a effectué un nouveau tir de missile balistique, annonce l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant des sources militaires. Le Pentagone a précisé que le missile n'a pas présenté de danger, ni pour les États-Unis continentaux, ni pour des territoires américains ou des pays alliés. Dans une déclaration lue par sa porte-parole à Washington, il a appelé la communauté internationale à "prendre de nouvelles mesures" au-delà des sanctions déjà adoptées par le Conseil de sécurité de l'ONU, "y compris le droit d'interdire le trafic maritime transportant des biens vers et depuis la Corée du Nord". Pyongyang a tiré quelques heures plus tôt un nouveau missile intercontinental qui est tombé, selon Tokyo, dans la zone économique exclusive du Japon.

L'armée sud-coréenne a dit de son côté avoir procédé à un test de missile après ce tir.

Ce nouvel tir de missile balistique nord-coréen intervient après une pause de plus de deux mois.

Auparavant, les militaires japonais et américains avaient détecté une activité radar et des signaux radio, qui pourraient faire craindre le lancement de nouveaux missiles. Le président devrait s'exprimer depuis la Maison Blanche dans la soirée du mardi 24 novembre.