Lundi, 11 Décembre, 2017

Ce qu'il faut retenir du mini-remaniement du gouvernement

Remaniement ministériel: ce qui change dans le gouvernement Macron Ce qu'il faut retenir du mini-remaniement du gouvernement
Napoleon Lievremont | 25 Novembre, 2017, 01:07

Le nouveau boss de La République en Marche va garder son secrétariat d'Etat aux Relations avec le Parlement.

Occupant une double casquette jusque là, Christophe Castaner reste secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, mais c'est Benjamin Griveaux qui occupera la fonction de porte-parole du gouvernement.

Agée de 49 ans, Delphine Gény-Stephann, l'une des dirigeantes de Saint-Gobain, devient secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Il a aussi changé de porte-parole en confiant la tâche à Benjamin Griveaux. Homme de confiance d'Emmanuel Macron, il était jusqu'à présent secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des finances. Christophe Castaner devait laisser sa place car il a en effet il a pris, la semaine dernière, la tête du parti La République en marche.

Ce diplômé de Sciences Po et de HEC a commencé sa carrière politique au PS en 2003, comme conseiller de Dominique Strauss-Kahn, avant de se rapprocher d'Emmanuel Macron en octobre 2015. Le député de l'Ardèche, socialiste jusqu'au remaniement, a été proche de la nouvelle gauche de Benoît Hamon, avant de soutenir Martine Aubry à la primaire de la gauche de 2012. Elle était depuis le 1er juin, directrice générale du carbure de sicilicium et quartz dans le pôle matériaux innovants de Saint-Gobain. Sur Twitter, Rachid Temal, coordinateur du PS, annonce l'exclusion d'Olivier Dussopt du parti. L'annonce du remaniement gouvernemental, initialement prévue mardi, puis reportée à mercredi "au plus tôt", a enfin été annoncé ce vendredi. Depuis 2016, elle est membre du conseil d'administration de Thales.