Lundi, 20 Novembre, 2017

Brouillard de pollution à New Delhi — Inde

Dès le réveil mardi les larges artères de New Delhi se sont voilées de gris France Presse Dès le réveil mardi les larges artères de New Delhi se sont voilées de gris
Manon Joubert | 11 Novembre, 2017, 00:23

Cette décision est une extension de la fermeture, décidée la veille, des écoles primaires uniquement.

Selon les experts, respirer l'air de New Delhi actuellement correspond à fumer l'équivalent de deux paquets de cigarettes par jour. New Delhi est par ailleurs considérée comme l'une des villes, sinon la ville, les plus polluées du monde.

En milieu d'après-midi, heure où les concentrations de particules en suspension sont pourtant plus basses, les différents compteurs de Delhi affichaient des niveaux dangereux de particules ultra-fines (PM2,5), entre 300 et 650 microgrammes/m.

Or, au-delà d'un taux de 25 microgrammes par mètre cube d'air, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu'il y a un risque pour la santé des personnes exposées. "Mais aujourd'hui quand je suis parti à quatre heures du matin au travail, je ne voyais presque rien", a déclaré à l'AFP Jeevanand Joshi, un vendeur de thé de rue. L'Association médicale indienne a décrété un "état d'urgence de santé" pour contrer ce phénomène "d'airpocalypse".

En effet, les prévisions météorologiques augurent d'une situation identique pour les jours à venir. Le froid et l'absence de vent plaquent au sol les émissions polluantes des véhicules, usines et centrales, les empêchant de se disperser.

Les épisodes de smog sont de plus en plus fréquents en automne et en hiver à New Delhi, considérée par l'OMS comme la ville la plus polluée du monde en 2014. Les plus petites particules, de la taille d'un trentième du diamètre d'un cheveu humain, s'infiltrent jusque dans le sang des personnes exposées. Zabol en Iran, Gwalior et Allahabad en Inde occupent les trois premières places.

La pollution est un problème de santé publique majeur pour l'Inde, nation de 1,25 milliard d'habitants.

Le toxique rideau gris tombé les plaines du nord du sous-continent indien met en question la durabilité des modes de vie humains dans des zones aussi peuplées.