Jeudi, 19 Juillet, 2018

Bali : le volcan Agung perturbe le trafic aérien

Le Mont Agung émet ce lundi matin une colonne de fumée grise s’élevant à plus de 3.000 mètre dans les airs Le Mont Agung émet ce lundi matin une colonne de fumée grise s’élevant à plus de 3.000 mètre dans les airs. AFP
Manon Joubert | 27 Novembre, 2017, 00:20

Au moins 2000 passagers sont touchés par les perturbations, pour la plupart des touristes australiens.

"L'activité du mont Agung est entrée dans sa phase d'éruption magmatique". De son côté, le centre de volcanologie indonésien a émis une alerte rouge pour prévenir qu'une éruption était possible, avec émission importante de cendres dans l'atmosphère. "On essaye de rendre l'..." Pour l'instant, nous leur avons fourni des salles pour déballer leurs affaires et des vidéos. "Comment je vais faire pour payer mes factures?", s'interrogeait Jake Vidler, un visiteur de Sydney.

L'aéroport reste toutefois ouvert et il appartient aux compagnies elles-même de décider d'annuler ou de détourner leurs vols, a-t-il ajouté. Sur l'île voisine de Lombok, vers lequel se dirige un nuage de cendres, la compagnie nationale indonésienne Garuda a annulé tous ses vols. A ce moment-là, les autorités avaient décrété l'alerte maximum et 140 000 personnes avaient été évacuées.

Après s'être réveillé en septembre, le mont crache dimanche de la fumée jusqu'à 4 000 m au-dessus de son sommet. Les autorités ont appelé les gens vivant dans un rayon de 7,5 kilomètres à partir. Un mois plus tard, la situation s'était calmée et de nombreux habitants étaient rentrés chez eux.

La crainte grandit autour d’un volcan de Bali 100.000 habitants doivent être évacués
Un volcan en éruption provoque l'annulation de dizaines de vols en Indonésie (images)

Lors de la dernière forte éruption de l'Agung, en 1963, quand le tourisme n'était pas aussi développé à Bali qu'aujourd'hui, des coulées de lave avaient parcouru sept km sur les pentes du volcan, tuant un millier de villageois. Selon les autorités, il s'agit d'une éruption phréatique, avec expulsion brusque et violente de vapeur d'eau.

"Cette fois-ci, les secousses causées par l'activité du volcan sont considérablement moindres que celles de septembre", a expliqué à l'AFP le chef du centre de volcanologie d'Indonésie, Kasbani.

Près de 130 volcans sont actifs en Indonésie, qui est située dans la ceinture de feu du Pacifique.