Mercredi, 17 Octobre, 2018

Attentat de New York : Trump ordonne un renforcement du contrôle des étrangers

Trump réagit sur Twitter à l'attaque de New York Trump réagit sur Twitter à l'attaque de New YorkPlus
Manon Joubert | 02 Novembre, 2017, 00:19

"Nous voulons travailler immédiatement avec le Congrès sur le programme de loterie pour le supprimer, s'en débarrasser", a-t-il lancé, évoquant ce système qui offre chaque année à 50 000 personnes tirées au sort la possibilité de s'installer aux États-Unis et d'y travailler.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Nous nous battons pour une immigration basée sur le mérite, pas pour des systèmes de loterie démocrates.

"Nous devons êtres plus durs, nous devons être plus intelligents et nous devons être beaucoup moins politiquement corrects", a-t-il martelé depuis la Maison Blanche au lendemain de cet attentat qui a fait huit morts et une dizaine de blessés.

Pour autant, les Républicains ont exploité l'événement sans attendre pour dénoncer ce programme en vigueur depuis une vingtaine d'années et qui est depuis longtemps dans leur ligne de mire.

L'intéressé s'est défendu dans un communiqué mercredi. "Le président Trump, plutôt que de politiser et de diviser les États-Unis, ce qu'il semble toujours faire en des temps de tragédie nationale, devrait se concentrer sur la solution effective - le financement antiterroriste - qu'il a proposé de réduire dans son dernier budget", a ajouté le ténor démocrate. Une merveille, selon Chuck Schumer. Celui-ci a été adopté par le Congrès dans le cadre d'un ensemble plus large de mesures liées à l'immigration. Attentat de New York: Donald Trump compte resserrer sa politique d'immigrationVIDEO. Le président a ensuite rencontré les plus grandes difficultés, signant trois versions successives de décrets anti-immigration suspendus tour à tour par des juges.

Ces derniers mois, le président américain a multiplié les initiatives afin d'interdire l'entrée des Etats-Unis aux ressortissants de plusieurs pays et aux réfugiés.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme qui a foncé sur des piétons et cyclistes mardi à Manhattan, faisant huit morts et onze blessés, est âgé de 29 ans et originaire d'Ouzbékistan.