Lundi, 23 Octobre, 2017

Quatre candidats en course pour la présidence de LR — France

Laurence Sailliet membre du bureau politique des Républicains depuis 2011 a déclaré sa candidature à la présidence du parti le 9 juillet dernier Daniel Fasquelle a réuni tous les parrainages pour être candidat à la présidence des Républicains
Manon Joubert | 12 Octobre, 2017, 00:36

L'ex-maire du Touquet l'a annoncé ce mardi 10 octobre en duplex pendant notre édition du 19/20, près d'un mois et demi après avoir annoncé sa candidature. "Il n'y a aucune alliance avec des élus du Front national et tous ceux qui ne partagent pas cette ligne ne feront pas partie de mon équipe", a encore affirmé Laurent Wauquiez, d'ordinaire plus bienveillant à l'égard du mouvement et toujours enclin à défiler pendant la Manif pour tous. "À ce stade, il y a eu des propos qui ont été beaucoup trop légers".

Souvent présenté comme à la droite de son parti, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes est notamment en compétition avec Florence Portelli, ancienne porte-parole du candidat de la droite à la présidentielle, François Fillon.

Ma ligne est claire aucune alliance avec le FN. Ces électeurs qui au fond partageaient nos valeurs mais qui se sont dit 'la droite dit mais ne fait jamais et déçoit toujours' et sont allés voter pour le Front national.

Quatre candidats vont concourir à la présidence des Républicains, en décembre, dont Laurent Wauquiez, grandissime favori face à des concurrents déterminés à défendre leurs idées et ne pas le laisser gagner par plébiscite. "Il n'y a pas 35% de fascistes et d'extrémistes en France". "On a eu un drame, on a eu deux filles qui ont perdu la vie, et on a eu surtout des révélations au fond assez terribles sur les dysfonctionnements de l'appareil d'Etat".