Mercredi, 14 Novembre, 2018

" "Les dernières heures comme " Capitale de l'Etat Islamique " — Raqqa

Les Forces démocratiques syriennes sur le point de reprendre Raqqa Des djihadistes étrangers ont-ils quitté Raqqa après avoir passé un accord ?
Manon Joubert | 18 Octobre, 2017, 00:53

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), majoritairement composées de combattants kurdes, ont conquis mardi la ville de Raqqa (nord), après en avoir chassé les derniers membres de l'Etat islamique (EI), a indiqué à Xinhua le porte-parole des FDS, Tala Silo.

C'est un revers de taille que vient de subir le groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Syrie.

Lundi, un commandant des FDS, Idriss Khan, et deux de ses hommes ont été tués par un engin explosif alors qu'ils effectuaient des contrôles de routine dans Raqqa.

"Le combat décisif portant le nom d'Adnane Abou Amjad [chef militaire tué en août dernier, ndlr] continuera jusqu'à la libération de toute la ville des terroristes qui ont refusé de se rendre, notamment des terroristes étrangers", souligne leur déclaration. Elle est alors devenue sa capitale durant plus de 3 ans. "Ceux qui se sont rendus sont seulement Syriens et ils sont au nombre de 275 en incluant leurs proches" a écrit le Conseil civil de Raqqa dans un communiqué le 15 octobre.

"En éliminant la capitale de Daech, nous avons remporté une victoire pour tout le peuple syrien", poursuit-il.

Ce mardi, les FDS ont reconquis un hôpital et un stade municipal dans le centre de Raqqa, deux derniers réduits dans lesquels étaient retranchés plusieurs dizaines de djihadistes étrangers. "Il y a actuellement des opérations de ratissage pour éliminer les cellules dormantes, si on en trouve, et pour déminer la ville", a indiqué Talal Sello cité par Europe1. Ces derniers jours, en vertu d'un accord négocié par des responsables locaux et des représentants tribaux, les derniers civils pris au piège ont pu être évacués.

C'est en novembre 2016 que les FDS avaient lancé leur offensive "Colère de l'Euphrate", œuvrant d'abord à conquérir les territoires autour de Raqqa, pour isoler la ville.