Lundi, 23 Octobre, 2017

Le Nobel de la paix 2017 décerné à la campagne antinucléaire Ican

Le Prix Nobel de la paix est une des récompenses les plus attendues de l’année Le Prix Nobel de la paix est une des récompenses les plus attendues de l’année.-Reporters
Manon Joubert | 07 Octobre, 2017, 00:23

"Le prix Nobel de la paix 2017 a été attribué, ce vendredi à Oslo, à la campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN)".

Le Comité Nobel a ainsi souhaité reconnaître cette avancée et voit le prix comme "un appel lancé aux États dotés de l'arme nucléaire", a indiqué Berit Reiss-Andersen, présidente du comité.

Et de conclure que "c'est la ferme conviction du Comité Nobel norvégien que l'ICAN, plus que quiconque, a déployé l'année dernière dans le but de réaliser un monde sans armes nucléaires, une nouvelle direction et une nouvelle vigueur".

Pour cette coalition d'ONG, la fin des armes nucléaires n'est pas une utopie, car une utilisation éventuelle serait déjà considérée comme inacceptable dans de très nombreux pays.

Ce traité a été signé par une cinquantaine de pays en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York le 20 septembre.

'ICAN est l'acteur principal issu de la société civile qui a tenté de mettre en oeuvre l'interdiction des armes nucléaires sous l'égide du droit international', a justifié le comité.

Toutefois, des puissances disposant de ce type d'armes comme les États-Unis, la Chine, la Russie, la France et la Grande-Bretagne sont restées à l'écart des négociations.

"Ce sont les Forces aérospatiales russes qui méritent d'avoir le prix Nobel de la paix car, à mon avis, elle ont fait une contribution décisive à la lutte contre le terrorisme international en Syrie". Kim Jong-un n'a jamais caché son intention de se doter de l'arme atomique - ce qui est avéré - et de l'installer sur ses missiles balistiques - ce qui est en cours d'élaboration - afin de frapper tout Etat qui attaquerait son pays. Ce texte de dix pages interdit la production, la possession, le stockage, le transfert, le déploiement, l'emploi ou la menace d'emploi des armes nucléaires. ICAN veut mettre la pression sur les Etats nucléaires mais aussi leurs alliés qui accueillent sur leur territoire une partie de leurs armes. Le budget annuel de l'organisation avoisine le million de dollars.