Samedi, 21 Octobre, 2017

Le hack de Yahoo pire que prévu : 3 milliards d'utilisateurs touchés

Image d'illustration Image d'illustration. Image Keystone
Napoleon Lievremont | 05 Octobre, 2017, 00:28

L'enquête a toutefois montré que les informations dérobées n'incluaient pas les mots de passe en clair, ni les données des cartes de paiement, ni les informations bancaires.

Ce n'est qu'après avoir intégré Verizon, que les experts de la nouvelle entreprise à acquérir Yahoo ont remarqué, après plusieurs enquêtes, que la cyber-attaque de 2013 avait touché beaucoup plus de comptes qu'initialement déclaré, affirme Oath, le nouveau nom de Yahoo!

"L'entreprise continue de travailler étroitement avec les forces de l'ordre", poursuit-elle, assurant prendre "toutes les mesures nécessaires" pour garantir la sécurité de ses utilisateurs. L'opérateur américain de télécoms a pu emporter l'activité historique du portail internet (à savoir la recherche sur internet) avec un rabais de 500 millions de dollars, soit un chèque de 4,48 milliards.

On en sait plus sur l'ampleur exacte du gigantesque piratage de comptes dont Yahoo a été victime en 2013. Yahoo vient d'adresser cette information à la SEC (Securities and exchange commission, l'agence de régulation boursière aux Etats-Unis). Au départ, le groupe de messagerie en ligne pensait que seul un milliard d'utilisateurs était concerné.

S'étant saisie de l'affaire, la justice américaine a accusé quatre individus russes d'être impliqués*: deux espions (Dmitry Dokuchaev et Igor Sushchin) et deux pirates à leur solde (Alexsey Belan, alias "Magg", et Karim Baratov, alias "Kay "). Le résultat final comprend donc TOUS les utilisateurs de l'ancien géant du web. Ces dernières ont été invalidées. À cette époque, les données exposées étaient les adresses email, les numéros de téléphone, les dates de naissance, les mots de passe, de même que les réponses aux questions de sécurité.

Selon le groupe, les pirates ont pu accéder aux bases de données entre le 13 mai et le 30 juillet.