Lundi, 20 Novembre, 2017

Le Google Home Mini espionnait h24 son utilisateur

Google Home Mini Le Google Home Mini espionnait h24 son utilisateur
Charles Cochet | 16 Octobre, 2017, 00:23

Sur les Home Mini, il est possible d'activer l'appareil en lui disant "Ok Google" pour que celle-ci se mette en attente d'un ordre à recevoir. Là où le problème s'est posé, c'est que l'enceinte de Google enregistrait des pressions manuelles "fantômes" qui activaient ce dernier.

Vous aviez laissé tomber l'idée de faire l'acquisition du Google Home Mini en apprenant que l'objet avait fait l'objet de bugs étranges?

Google a réagi à la suite du signalement d'un journaliste du site spécialisé Android Police, qui comme environ 4 000 autres personnes, avait déjà reçu une version test du haut-parleur intelligent.

Un souci dans le logiciel de l'enceinte Google Home Mini Artem Russakovskii a découvert un peu par hasard le souci mais pour Google, la chose ne pouvait pas tourner plus mal: que ce soit un journaliste en train de passer en revue la dernière enceinte connectée de Google qui découvre une telle faille dans le système n'est pas une bonne chose. Initialement, Google avait laissé entendre une désactivation temporaire des événements en rapport avec l'appui tactile sur le dessus de l'appareil.

Artem Russakovskii a contacté Google qui a répondu immédiatement: en moins de 24 heures, une équipe s'est rendue au domicile du journaliste pour récupérer son enceinte Google Home Mini afin de l'étudier. Quant à son prix, Google a annoncé que ce produit, disponible en trois coloris, sera commercialisé à 59 euros.

En ce qui concerne la qualité audio, le Home Mini propose un son joué à 360 degrés.

Google explique vouloir que les utilisateurs aient une " totale tranquillité d'esprit " lorsqu'ils font appel au Home Mini.

Les premiers Google Home Mini, distribués depuis le début du mois d'octobre, se sont mis à enregistrer en permanence l'activité de leur propriétaire 24h/24 et 7j/7. Maintenant que ce bouton a été désactivé, normalement, il n'y aura plus de bug. En effet, cette enceinte connectée embarque l'intelligence artificielle du géant américain.