Lundi, 20 Novembre, 2017

La nouvelle formule hors de cause — Affaire du Levothyrox

Levothyrox: les autorités annoncent près de 15.000 cas d'effets indésirables Affaire du Levothyrox : la nouvelle formule hors de cause ?
Marie-Paule Arceneaux | 15 Octobre, 2017, 01:32

Les premiers éléments rendus publics dans un communiqué de l'ANSM mercredi 11 octobre écartent l'hypothèse d'effets indésirables directement liés à la nouvelle formule du médicament, mise sur le marché en mars 2017. Aucune indemnisation des patients n'est pour l'instant prévue. "Cette enquête confirme la survenue de déséquilibres thyroïdiens pour certains patients lors du passage de Levothyrox ancienne formule à Levothyrox nouvelle formule".

Au 15 septembre 2017, 14 633 signalements ont été reçus par les centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) concernant des effets indésirables après la prise du nouveau Levothyrox.

" Tout changement de spécialité ou de formule peut modifier l'équilibre hormonal et nécessiter un réajustement du dosage qui peut nécessiter un certain délai " explique le rapport.

"Sur ce total, les cas rapportés par les patients comme graves, c'est-à-dire déclarés comme ayant des conséquences sur la vie familiale, professionnelle ou sociale, et les cas les plus documentés, soit 5.062 cas, ont pu être enregistrés prioritairement dans la base nationale de pharmacovigilance (BNPV)", poursuit-elle.

C'est une enquête dont les résultats étaient attendus par les quelque 3 millions de personnes en France qui prennent du Levothyrox.

Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés sont des troubles généraux et des affections du système nerveux (fatigue, asthénie, malaise, céphalées, vertiges, somnolence), des affections psychiatriques (insomnie, dépression, anxiété, irritabilité, nervosité), des douleurs articulaires et musculaires et la chute de cheveux. En parallèle, l'ANSM a lancé une étude de pharmacoépidémiologie pour étudier les effets du changement de formule sur l'ensemble des patients traités. Des sites vendent en ligne et sans ordonnance un médicament présenté comme "l'ancienne formule".

Un autre médicament le L-Thyroxin Henning (élaboré par Sanofi), sera disponible à partir du 16 octobre pour ceux et celles qui ne supportent pas le nouveau Levothyrox. Ce médicament est déjà commercialisé en Allemagne.

Pour les autres patients, en plus de la formulation en gouttes L-Thyroxine Serb normalement destinée aux enfants, des alternatives existent désormais. Elle est de nouveau disponible dans les pharmacies depuis le 2 octobre (sous le nom d'Euthyrox), pour une durée et dans des quantités limitées.

Le numéro vert d'information (0.800.97.16.53) reste accessible du lundi au vendredi de 9 heures à 19 heures.