Mardi, 13 Novembre, 2018

La ministre des Armées perd son self contrôle — France

Syrie les jihadistes de l'EI seront évacués de Raqa en passe de tomber Monde Syrie les jihadistes de l'EI seront évacués de Raqa en passe de tomber
Manon Joubert | 16 Octobre, 2017, 00:24

Florence Parly réagissait à l'avancée des troupes kurdes dans la ville de Raqqa.

Dans un premier temps, Omar Allouche, haut responsable du Conseil civil de Raqqa avait annoncé par erreur que les djihadistes étrangers se trouvant à Raqqa seraient évacués, au même titre les Syriens se trouvant dans la ville.

Alors que Raqqa est sur le point de tomber, le retour des djihadistes étrangers dans leur pays d'origine inquiète.

" Ce que nous voulons, c'est aller au bout de ce combat et bien sûr si des djihadistes périssent dans ces combats, je dirais que c'est tant mieux", a souligné Florence Parly lors de l'émission Grand rendez-vous Europe 1/CNews/Les Echos.

La France, a-t-elle rappelé, est "engagée aux côtés de nos alliés pour obtenir la destruction de Daech", avec des moyens aériens et d'artillerie, en appui des forces spéciales américaines et britanniques, et d'avions belges.

La ministre française des Armées Florence Parly a déclaré dimanche qu'il fallait "neutraliser un maximum de djihadistes" à Raqqa, bastion syrien du groupe Etat islamique (EI) et que s'ils sont tués dans des combats, "c'est tant mieux". "Ce sont les forces au sol, syriennes, qui seront en charge de ces combattants si ceux-ci restent vivants, ce que l'histoire ne dit pas encore", a-t-elle encore ajouté. Ce que nous pouvons faire, c'est poursuivre ce combat pour neutraliser le maximum de jihadistes, ce que nous faisons déjà depuis des mois.