Mercredi, 13 Décembre, 2017

Energie : Total veut devenir le premier opérateur alternatif en France

Total se lance sur le marché du gaz & électricité en France Le journal de 12h30 : Total se lance dans la distribution d'énergie
Napoleon Lievremont | 06 Octobre, 2017, 00:57

L'offre de Total se veut " verte ", comme celle de beaucoup d'opérateurs alternatifs. À partir de maintenant, EDF et Engie vont maintenant devoir composer avec Total.

En entrant sous sa marque sur le marché français des particuliers, Total poursuit sa stratégie dintégration dans laval de la chaîne gaz et électricité en Europe. "On a l'ambition (de) convaincre assez rapidement trois millions" de clients, a annoncé lors d'une conférence de presse Patrick Pouyanné, PDG de Total, qui est déjà actif depuis un an dans le secteur à la suite du rachat du belge Lampiris. Total sera " agressif sur les prix ", a expliqué Patrick Pouyanné, en promettant des prix inférieurs de 10 % aux tarifs réglementés sur la partie de la facture qui est ouverte à la concurrence (c'est-à-dire hors taxes et coût du transport).

"Après dix ans d'existence du marché", la faible part des distributeurs alternatifs "est incroyable", a noté Tom Van de Cruys, directeur général de Lampiris, qui continuera par ailleurs à gérer ses activités sous son nom en Belgique.

Libéralisé en 2007, le marché français de l'énergie reste écrasé par les opérateurs historiques, par Engie dans le gaz avec 75% de parts de marché, et surtout par EDF dans l'électricité avec une part de 84%. Fin septembre, encore, Butagaz, spécialiste des bouteilles de gaz propane et butane, a annoncé une offre de distribution dans le gaz comme l'électricité. Total ne délaisse pas le pétrole, mais mise de plus en plus sur deux sources d'énergie, le gaz naturel et le renouvelable, pour devenir un fournisseur intégré d'électricité. Ses 98 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie meilleure, plus sûre, plus propre, plus efficace, plus innovante, et accessible au plus grand nombre.

L'offre Total Spring entend proposer du gaz naturel et de l'électricité verte à des tarifs 10% moins chers que les tarifs réglementés.

Qui plus est, "Total historiquement est sur l'amont, mais aussi sur l'aval avec les stations-service", a-t-il conclu.