Lundi, 20 Novembre, 2017

Des patients lancent une action collective contre le laboratoire Merck — Levothyrox

Levothyrox: le laboratoire Merck fabricant du médicament à nouveau assigné en justicePlus Levothyrox: le laboratoire Merck fabricant du médicament à nouveau assigné en justicePlus
Marie-Paule Arceneaux | 27 Octobre, 2017, 00:20

Pour rappel, le laboratoire Merck Serono (filiale du groupe allemand dont le siège français est situé à Lyon) a mis sur le marché en mars une nouvelle formule du Levothyrox, médicament permettant de soigner l'hypothyroïdie ou accompagnant la suite d'une opération du cancer de la thyroïde.

La première audience aura lieu le 18 décembre prochain au tribunal de Lyon.

Des milliers de plaignants réunis "dans la plus grande action collective". Et tous les jours, le facteur apporte une trentaine de dossiers complets (pièce d'identité, cahier de doléances et documents médicaux) qui sont vérifiés par des avocats. Assistés de Me Christophe Lèguevaques, ils ont opté pour une procédure civile, demandant une indemnisation de 10 000 euros par personne ( 5000 € de préjudice résultant du défaut d'information et 5000 € provenant du préjudice d'angoisse) au laboratoire Merck, qui commercialise le Levothyrox. "La saisine a aussi été étalée dans le temps afin que le tribunal puisse enregistrer sereinement ces milliers de dossiers", ajoute l'avocat. La plateforme leur reproche une absence totale d'information préalable des malades sur ce changement qui pouvait entraîner d'éventuels effets secondaires.

Pour les plaignants, les laboratoires MERCK connaissaient parfaitement les risques et savaient que 5 à 7% des malades devraient faire face à des troubles plus ou moins importants. D'ici cette date, il est toujours possible de se joindre à l'action collective conjointe.